Seacsub Kama 7mm : objectif camo !

0
1831

Seacsub continue d’améliorer ses collections et sort cette année la Kama avec un nouveau colori camouflage et pas mal de changements.

seac2s

En détails :

La Seac Kama a bénéficié d’un effort au niveau coupe avec un torse préformé mais surtout les bras et jambes en coupe anatomique et pré incliné ( les bras). On remarque un nombre d’empiècement raisonnable. Pareillement on remarquera aussi que la cagoule n’a pas été laissée en reste et bénéficie d’un empiècement particulier intégrant un épaisseur inférieure pour le tour du visage mais aussi pour le tour des oreilles.

seac-kama-veste

Côté néoprène, on a affaire à un néoprène refendu avec doublure extérieure en lycra « extraflex » sensé optimiser la souplesse générale.

Côté finition, les coutures sont régulières et il n’y a rien à dire sur la qualité des collages. Les extrémités ( poignets, chevilles, tour de visage) bénéficient de galonnage en lisse.

seac-kama-logo

Enfin côté renforts, la Seacsub Karma possède une protection de chargement de bonne taille avec revêtement PU en extérieur. Les coudes et genoux sont eux aussi recouverts de PU.

seac-kama-genoux

Ce modèle est disponible en 5 et 7mm pour la veste comme pour le pantalon ( testée en pantalon bas).

seac-kama-coude

Cette combinaison est dispo en taille de S à XXXL et dites vous bien qu’elle taille très petit donc rajoutez au minimum une taille à votre taille habituelle.

En action :

Enfilage sans soucis, la combinaison prend directement sa place et ne révèle pas de poche d’air ou plis problématique. Une fois à l’eau, la souplesse est bonne malgré les 7mm et l’on oublie assez vite se vêtement à la fois chaud et agréable. L’étanchéité est bonne et l’on ne constate pas d’entrée d’eau ni en surface ni lors des différentes actions de chasse. Lors du chargement de l’arbalète, le renfort d’armement joue bien son rôle et protégée bien tout grippant bien la crosse.

seac3

Et la chaleur, pas simple de la tester en été ? Un bon torrent une eau à 12 et l’affaire est faite. Bref, la chaleur est bonne et l’étanchéité participe elle aussi à bien la maintenir.

Au plus profond, on constate un écrasement présent mais relativement moyen ce qui est logique vue la souplesse générale du vêtement.

seac4salvi

Côté renfort, malgré une période de test assez longue nous ne notons aucun accroc sur ce vêtement notamment aux articulations bien protégées.

Conclusion :

Seacsub propose avec ce modèle un vêtement à la fois compétition et accessible. Chaud, souple et pas mal renforcé et avec un très bon niveau de finition, il pourra accompagner bien des pratiquants de tous niveaux. On attirera encore une fois l’attention des futures acheteurs sur la nécessité de prendre au minimum une taille plus grande car ce modèle taille vraiment petit.

Prix de l’ensemble ! 259€

seac-40

Les+ :

-souplesse

-chaleur

-coupe

-niveau de finition

les- :

-taille vraiment petit

-galonnage sensible au coupures

L’avis des testeurs :

Bertrand : « Un camouflage qui casse bien la silhouette, un bon niveau de finition, la Kama est un vêtement fonctionnel et bien construit. Seule limite selon moi, les galons aux chevilles et poignets en lisse, plus sensibles au coups. »

Jordi : « Chaude même en profondeur, souple et bien coupée, c’est un modèle performant qui représente bien la gamme élaborée de Seacsub. Attention au patronage qui taille petit »