Omer Umberto Pelizzari UP-X1 : what else ?

0
416

 

Omer et Sporasub avaient déjà sorti plusieurs montres ordinateurs d’apnée. En intégrant dans leur team Umberto Pelizzari, l’objectif était de proposer une gamme à la fois prestigieuse et performante. L’UP-X1 sera t il dans cette lignée ?

Omer UP-X1
Omer UP-X1

En détails :

Une fois encore et afin de donner un design d’exception, la firme italienne a fait appel au non moins célèbre Momo Design. Le résultat saute aux yeux : sobre, moderne et esthétique. Avec une finition type carbone, cette Omer UP-X1se démarque d’emblée des précédents ordinateurs et même de son équivalent Sporasub la SP2. Pas de doute, on est bien dans l’objectif prestige.

Omer UP-X1 et Momo Design
Omer UP-X1 et Momo Design

Ceci étant dit, on va aussi retrouver quelques sympathiques détails sur le bracelet qui une fois de plus monte encore le niveau de finition. La longueur de celui-ci est plus importante que beaucoup de modèles du marché ce qui est logique vue l’absence de rallonge de bracelet. Le fermoir, discret et précis, s’associe à un passant troué qui va permettre un blocage total de l’excès de longueur.

Omer UP-X1, détail bracelet
Omer UP-X1, détail bracelet

Passons au boîtier, celui-ci est équipé de 4 boutons souples et de taille moyenne. L’écran est rétroéclairé bien entendu mais aussi dernier détail à la mode : le contraste de celui-ci est réglable.

Changement de pile simplifié Omer UP-X1
Changement de pile simplifié Omer UP-X1

L’arrière du boîtier est en acier inox et permet de changer soit même de pile facilement.

Enfin, on ne saurait parler de UP-X1 sans parler de son capteur de pulsations cardiaque fourni d’office. Celui-ci est discret, assez fin et associé à des élastiques destinés à entourer le torse.

umberto upx1

A savoir qu’il est aussi possible de mettre en place des bretelles (fournies aussi) sur ce capteur afin d’optimiser encore sa stabilité notamment en piscine ou en course à pieds (utilisation plus difficile en raison de divers perturbations électromagnétiques).

L’UP-X1 en fonction :

Six modes différents composent le cœur de l’Omer UP-X1 ( heure, historique, réglages, chrono, compte à rebours et dive bien entendu)

Dès les premières secondes on remarque une chose un peu déconcertante : l’heure est écrite en tout petit. La raison : il s’agit d’un mode économie, il suffit en fait d’appuyer sur un bouton pour réveiller la montre et basculer automatiquement sur un écran traditionnel avec tous les éléments affichés.

Omer UP-X1 en mode dive.
Omer UP-X1 en mode dive.

-Le cardio-fréquencemètre est utilisable sous l’eau mais aussi en mode Chrono et va vous permettre de vous en servir lors des entraînements sur terre. Particularité de ce dernier : il est possible de définir des plages de fréquence cardiaque «  cible » . Les détails ne s’arrêtent pas là puisque comme un véritable ordinateur, vous pourez rentrer dans cette montre votre sexe mais aussi vos age et poids qui permettront à votre montre de tenter de déterminer votre dépense énergétique et votre fréquence cardiaque maxi estimée.

La Omer UP-X1 de côté
La Omer UP-X1 de côté

On retrouve aussi sur ce modèle un bon paquet d’alarmes. On pourra régler une alarme de profondeur maxi mais aussi une alarme de temps de récupération. Par ailleurs on retrouve une alarme d’intervalle (par exemple tous les 10m) assez pratique en apnée.

En action subaquatique :

Avant la mise à l’eau, il est important de se mettre en mode Dive, ceci étant fait l’Omer UP-X1 va alors se déclencher dès que vous dépasserez 1 mètre de profondeur. La profondeur est alors mesurée toutes les secondes (paramétrable jusqu’à 10 secondes).

Omer UP-X1 en action
Omer UP-X1 en action

On va alors retrouver à l’écran les traditionnels durée de l’apnée, profondeur, température mais aussi le rythme cardiaque ainsi que le type de milieu (eau salé ou douce). Et les différentes alarmes programmables pourront alors se faire entendre (l’alarme de fréquence cardiaque pourra d’ailleurs particulièrement intéresser les compétiteurs de tous genres dans leurs phases d’entraînements)

Une fois revenu en surface, on retrouve bien entendu le temps de l’apnée mais aussi le temps de récupération en surface.

En action d’apnée, le capteur de pulsations cardiaques reste discret et n’occasionne aucune gène. Les alarmes programmées se font bien entendre mais sont peut être un peu longues. En chasse sous marine, on pourra au départ craindre que le capteur de pulsations perturbe les phases de chargement, en réalité ce n’est pas le cas puisque son positionnement haut sur le sternum évite qu’il soit sous le talon au moment de l’appui de l’arbalète sur le torse. Côté observation, il faut bien l’avouer ce «  gadget » montre justement qu’il n’en est pas un mais représente un outil de plus dans la connaissance de soi en action de pêche sous-marine. Soulignons toutefois qu’il reste important de surveiller l’arriver des poissons la montre ne le faisant pas encore pour nous.

Une fois sorti de l’eau, il reste à relier la montre à l’ordinateur via son Dock et place à l’analyse des données de la sortie. Le logiciel Maestro téléchargé sur le site Omer/Sporasub se montre assez simple à comprendre et parfaitement intuitif. Il va alors permettre de revenir sur la ou les sorties et commencer à définir votre propre profil et ainsi vous comprendre un peu plus.

Conclusion : un all inclusive accessible !

Exit la Mik1 et bienvenue à la Omer UP-X1 ! Avec ce modèle la marque transalpine nous livre un ordinateur de premier plan qui devient rapidement addictif. Facile à lire sous l’eau et précis, il devient un véritable outil d’analyse hors de l’eau. Ses limites ? Comme souvent pour les montres/ordinateurs, un look qui plaira ou ne plaira pas et surtout une incompatibilité avec les ordinateurs Apple que l’on ne pourra que regretter.

Le prix moyen: 300€ tous les accessoires inclus ( cardio + pc)

Les + :

– le look

– les fonctionnalités

– l’arrivée du cardio-fréquencemètre

– la lisibilité et l’accessibilité aux fonctions

– le rapport fonctionnalités/prix

les – :

– le logiciel incompatible Apple

– une imprécision du cardio-fréquencemètre à l’air libre

 

l’avis des testeurs

Bertrand : « On en rêvait, Omer l’a fait pourraient nous dire les publicitaires. Et pour être tout à fait sincère, même si l’ordinateur ne fait ni l’apnéiste ni le chasseur sous marin, la Omer UP-X1 s’avère être un outil très sympa et franchement complet. On comprend moins son incompatibilité avec Apple »

Jordi : « Précis, facile à paramétrer, l’UP-X1 devient vite un bon partenaire d’entraînement ou de sortie. Même s’il ne va pas éviter les dangers, il permet après coup de revenir sur les sorties et sensations et tenter de comprendre son fonctionnement propre notamment cardiaque. Un plus ! »