Epsealon Vega : l’accessibilité comme objectif

0
434

Il manquait une palme d’entrée de gamme chez Epsealon. Avec la Vega, la marque décide de répondre à cette demande sans sacrifier à la performance ni au confort.

Epsealon Vega en action
Epsealon Vega en action

Une gamme bien étagée :

Avec « seulement » 3 modèles de palmes, on pourra croire qu’Epsealon a peut être négligé le secteur palmé de son catalogue. En réalité, pour peu qu’on y prête attention, on découvre que la marque a cherché à systématiquement répondre à un besoin et un type de clientèle. Le haut de gamme carbone est décliné en deux rigidités avec le modèle Impulse Bleu et Rouge. En dessous, on retrouve la gamme Magnum qui va représenter une version polymère évoluée et destinée aux plus exigeants. Cette gamme est elle-même déclinée en deux versions : la version simple et la version Power Max.

Epsealon Vega 2015
Epsealon Vega 2015

Enfin, afin de répondre à la demande d’une clientèle désireuse d’un produit accessible et peu coûteux, Epsealon a intégré la gamme Vega disponible elle aussi en deux versions. Cette fois on ne choisit pas sa rigidité mais la couleur : un noir classique ou une version axée sur la sécurité : la version orange.

Epsealon Vega vue de dessus
Epsealon Vega vue de dessus

En détails :

le chausson Epsealon Vega
le chausson Epsealon Vega

Pour la Vega, Epsealon a choisi de partir sur un chausson un peu différent, plus fin et surmoulé directement sur la voilure. Et effectivement on remarque un chausson bien plus fin avec des bras plus effilés et très souples qui vont longer la voilure. Sous celui-ci on constatera que la voilure a été prolongée loin sous le pied avec 4 petits renforts au niveau de l’angle.

Epsealon Vega: les renforts
Epsealon Vega: les renforts

La voilure est un modèle simple avec finition mat intégrant des parties décaissées sur sa longueur destinées à participer au guidage.

 

 

Epsealon Vega, le travail du profil
Epsealon Vega, le travail du profil

Toujours côté guidage, Epsealon a pris soin d’intégrer de petits guides paraboliques de 0,6cm de haut pour 12,4cm de long à 18,5cm du bout de palme.

Epsealon Vega en details
Epsealon Vega en details

L’angle mesuré est de 15 degrés.

Le poids a aussi fait l’objet de recherche et le résultat est là puisqu’avec 915 grammes ce modèle fait 250gr de moins que la magnum 2014 et 100gr de moins que la Impulse Blue en carbone.

Epsealon Vega vue de dessous
Epsealon Vega vue de dessous

En piscine :

Pas de doute, avec une telle couleur, l’Epsealon Vega orange est une palme que l’on ne peut rater. En action en surface, le pied rentre assez facilement sous la surface même si on aurait préféré un angle un peu plus important pour faciliter la pression.

Epsealon Vega detail 3

Sous l’eau, la palme est stable et déroule de manière régulière. La guidage contribue à faciliter le palmage sans pour autant trop le bloquer. Objectif : apprentissage !

En apnée dynamique ; la palme fonctionne bien et la vitesse atteinte est assez bonne. On a à faire à une rigidité médium/soft. Qui va nous permettre de traverser les longueurs de 25m en 21 mouvements.

Arrivé au virage, la manœuvre se fait de manière très intuitive et sans effort. La finesse du chausson, l’absence de guidage important ne sont forcément pas étrangers à ce comportement.

Epsealon vega en action
Epsealon vega en action

En mer :

Arrivé en mer, l’Epsealon Vega orange sécu montre une nouvelle fois son intérêt. En effet, avec un tel coloris la palme se voit parfaitement et surtout permet d’être parfaitement suivi lors des explorations.

En surface, la palme se montre propulsive avec une légère sensation de voilure sous le pied. Dans le courant, on se déplace parfaitement mais au prix d’un effort plus important.

Sur des profondeurs moyennes, cette Vega orange se montre assez facile et surtout très sympa lors des phases de chasse à l’indienne. Maniable et silencieuse, elle participe parfaitement à la manœuvre.

Epsealon vega en action
Epsealon vega en action

A combien descendre avec cette Epsealon Vega ? Difficile à dire dans la mesure où chacun a des besoins différents. Pour autant nous estimons qu’une profondeur de 15/17m représentera sa limite moyenne d’utilisation optimale. Bref, on est bien dans le programme.

A 17m, lors de la remontée, la palme délivre une puissance raisonnable avec un appui homogène sur la voilure.

Côté solidité, c’est simple les Epsealon Vega, si elles marquent sous les coups de rochers, nous ont apparues franchement solides et faites pour durer un bon moment.

Epsealon vega en action
Epsealon vega en action

Conclusion :

Avec son Epsealon Vega orange, Epsealon propose sur le marché une palme légère, assez puissante et bien pensée. Homogène et polyvalente, elle pourra accompagner les primo accédants pendant un bon moment tout en permettant de progresser. Les pratiquants plus évolués verront en ce modèle une palme tout à fait intéressante en terme de visibilité mais aussi par un côté «  indestructible » tout à fait adapté à des phases de chasse mouvementées dans les rochers.

Les + :

– légèreté du produit

– la couleur

– construction

– accessibilité

Les – :

– sensation de voilure sous le chausson

– un peu raide ( à voir selon les goûts)

L’avis des testeurs :

Bertrand : «  De rigidité moyenne, ces Epsealon Vega m’ont séduit par leur couleur mais aussi une légèreté globale assez bonne. Un plus : le sentiment de pouvoir aller n’importe où sans avoir peur pour ses palmes. »

Luis : «  Polyvalente, faciles, ces Vega correspondent bien à leur programme. On pourra selon les goûts les trouver un poil raide ou manquant d’angle lors du palmage en surface mais elles font bien le job ! »

Ce produit est il fait pour vous ?

Vous recherchez une palme accessible et peu onéreuse, êtes sensibles aux notions de sécurité et cherchez donc un produit bien visible. Enfin vous désirez un produit qui pourra vous accompagner même dans les zones les plus rugueuses.

Zone technique:

longueur hors tout en 45/46: 90 cm

longueur devant le pied: 59cm

largeur: 22.3cm

angle: 15 degrés

poids: 915gr

prix moyen: 75€