Guns of Marseille, Que d’évolutions !

0
123

Il y a un an Olivier Tardivat nous présentait ses premiers modèles d’arbalètes bois. Le voilà aujourd’hui avec un nouveau modèle terriblement séduisant : le GOMS 105

by psmcafe
Guns of Marseille en action

GOMS
crosse et accroche fil Guns of Marseille

Un peu d’histoire !

Voici un an Olivier Tardivat, jeune marseillais passionné de pêche sous-marine, décidait de lancer sur le marché son premier modèle bois. Artisan hors pair, il proposait une arbalète à l’aspect assez classique avec guide flèche intégré, de type monobloc (tête et crosse intégrées dans cette construction), et mécanisme « maison » tout inox. Côté équipement, c’est l’année des incertitudes, pas forcément fixé sur la marque de flèche à utiliser, ni même le modèle de moulinet, Olivier Tardivat va un peu tâtonner et proposer ses modèles avec divers équipements.

Guns of Marseille
Guns of Marseille, la tête

Côté finition enfin, il choisit à l’époque de recouvrir ses modèles de vernis époxy pour un rendu plus net. Bien entendu, le succès ne tardera pas mais alors pourquoi déjà faire évoluer ce modèle ? Tout simplement parce que dès le départ, l’artisan marseillais basera son évolution sur un concept de « non stop research and développement » ainsi dire que chaque retour client a son importance et va lui servir à faire évoluer sa production. La crosse est un exemple flagrant, puisqu’assez basique au départ, elle sera transformée au fil du temps pour devenir totalement ergonomique aujourd’hui.

goms
Flèche Riffe et moulinet Omer sur Guns of Marseille

Ce qui ne change pas

Quoi d’ancien ? A vrai dire, peu de chose ! Bien entendu, on retrouve la construction faite d’une âme en merbo (essence plus rigide que le tek et elle aussi imputrescible) soutenue de chaque côté par de l’Iroko avec un guide flèche parfaitement intégré. La crosse de son côté reste en red cedar. Pareillement, on retrouve un robuste mécanisme de gâchette tout inox et surdimensionné et l’accroche fil de grande taille. Enfin, il s’agit toujours de sandows ligaturés avec l’obus remplacé par une corde en dyneema. Bref, vous l’aurez compris peu de choses sont restées identiques !

Guns of Marseille
Guns of Marseille, le lestage

Ce qui change

La crosse passe d’un modèle basique à un modèle totalement ergonomique et recouvert de matière antidérapante. Le tube laisse derrière lui une forme classique pour adopter un profil « os de sèche » parfaitement réalisé et homogène, objectif : une glisse latérale toujours plus facile sans pour autant déstabiliser le fusil sur un plan vertical. Par ailleurs, on oublie le vernis époxy en finition pour passer dorénavant sur une finition huilée plus pratique et surtout moins sensible aux risques d’écaillage. Les sandows Omer sont remplacés par des modèles Imersion blond en 16mm. Autre surprise, deux petits espaces ont été créés pour y recevoir des petits lests (fournis) afin d’améliorer la neutralité de ce modèle dans l’eau. Côté flèche, on passe sur un modèle Riffe de 6.75mm de diamètre à ardillon inversé. Enfin, côté moulinet, ce modèle est à présent équipé d’un modèle Omer mach 50 garni de 50m de drisse associée à un montage en double longueur nylon.

crosse Guns of Marseille
crosse Guns of Marseille

Essais en tir sur cible

Comment va se défendre ce modèle surpuissant au royaume des fines flèches ? A peine mis à l’eau, il semble bien équilibré et doté d’une flottabilité moyenne. Petite coulée afin de se caller sur le pas de tir, sans problème majeur même si l’on sent une certaine inertie. Au fond, l’arbalète prend son axe et donne un sentiment de stabilité redoutable. Equipée d’un talon de chargement bien dans l’axe, la réalisation de la mire se fait sans problème. En double sandows, ce modèle décoche un tir puissant et très linéaire, on atteint quasiment la butée de la double longueur avec une absorption du recul surprenante. Côté précision, dans cette puissante configuration c’est largement acceptable. Montée en simple sandows, le tir est toujours aussi linéaire et sans recul avec cette fois-ci une précision encore améliorée. Enfin, sur banc fixé, ce modèle lance des tirs réguliers en termes de zones atteintes.

Guns of Marseille en action
Guns of Marseille en action

En mer

Ici, l’arbalète Guns of Marseille montre d’amblée un comportement très affuté. En l’absence de courant, les déplacements en surface sont aisés. La raison ? Une flottabilité bien maitrisée, résultat, en surface, on ne force jamais sur l’avant bras lors des déplacements (un détail peut-être mais au bout de trois heures à l’eau …). Aucun problème lors du chargement, c’est simple et l’appuie empêche toute douleur. Premier canard, l’arbalète se plaque facilement au corps même si l’on n’a pas l’agilité d’un modèle alu simple. Arrivé au fond, ce modèle se positionne sur son axe, bien à l’horizontal et l’on a vraiment l’impression de pouvoir aligner sans le moindre souci tout poisson potentiel sans plus de stress. Première agréable surprise, les déplacements latéraux se font sans trop d’efforts, l’arbalète donnant en effet l’impression de glisser dans l’eau. Idem à l’indienne où les mouvements restent très dynamiques. En double sandows, le tir est toujours aussi puissant et d’une précision redoutable même au-delà de 20 m de profondeur. A mesure que les conditions vont se dégrader, l’arbalète va garder un bon niveau de performances sans toutefois pouvoir rivaliser avec des modèles de diamètres inferieurs dans le fort courant, ce qui est logique. Côté gâchette, la flèche est libérée en douceur et l’on sent facilement le point dur de déclanchement. Enfin l’utilisation en simple sandows associée à la flèche de 6.75mm est toujours aussi intéressante lors de la capture d’une prise à trou.

by psmcafe
Guns of Marseille en action

Un bon en avant !

Le premier modèle avait été performant et prometteur, celui-ci nous aura donné raison. Repensé, amélioré, affiné, le modèle « Os de Sèche » fait la preuve d’une nouvelle maturité chez Guns of Marseille. Performante, stable, bien construite, cette arbalète est aujourd’hui totalement prête pour affronter la concurrence lors d’un comparatif. Bien équipée, elle saura ravir les plus pointilleux. Seul regret, un look encore un peu trop simple.

Les+ : -Un haut niveau de performance

  • L’association stabilité/maniabilité

  • La robustesse

  • Bon niveau d’équipement

Les – : – un look un peu trop épuré

  • Pas de flèche triple encoches

L’avis des testeurs :

Bertrand : «  Plutôt amateur de pêche à l’indienne, j’avoue avoir eu un peu peur en voyant les dimensions de ce modèles. Et bien une fois à l’eau, pas du tout ! Au contraire, ce modèle bouge plutôt bien lors des déplacements et il faudra des conditions assez rudes pour le sortir de son domaine d’utilisation. Enfin j’ai apprécié, la finition huilé, moins contraignante et surtout rassurante en cas de coup sur un rocher ! »

Eric : «  Fanatique d’agachon dans des conditions calmes, je me suis totalement régalé ! J’ai trouvé cette arbalète très stable mais aussi agile, résultat il est vraiment simple de suivre les déplacements du poisson une fois aligné avant de décocher son tir. Bref, une sérieuse concurrente pour le marché ! »

The Tableau :

by psmcafe
tableau Guns of Marseille

 

Le contact : Guns of Marseille, Olivier Tardivat, 2 rue Arago 13005 Marseille.

Le site web : http://www.gunsofmarseille.com/

Mail : olivier.tardivat@starbridge.org