Rob Allen Tuna Railgun 100: pas simplement une alu !

0
148

Fabricant bien connu d’Afrique du Sud, Rob Allen arrive à présent en métropole avec des gammes de produits assez hallucinantes. Et ce n’est pas la Tuna Railgun 100 qui changera cette image !

Rob Allen Tuna Railgun
Rob Allen Tuna Railgun les logos

Made in south Africa

Encore peu connu en France jusqu’il y a peu, Rob Allen est une institution en Afrique du Sud. Spécialisé dans l’équipement du chasseur sous-marin, on retrouve ici une véritable passion pour « la pêche au gros » et on ne compte plus le nombre de records établis avec des équipements de la marque. Arbalètes carbone ou aluminium, simple ou double Sandows, Flashers (système de baron destiné à attirer de grosses prises), bref tout y est jusqu’au plus petit équipement destiné à monter soit même des obus ligaturés. Enfin, on notera une gamme de flèches de qualité, disponible en 4 diamètres de 6,3 à 7,5mm ( oui vous avez bien lu ! )

rob allen
Rob Allen Tuna Railgun en action

 

Rob Allen Tuna Railgun
Rob Allen Tuna Railgun, l’équipement

Toute une philosophie !

Pour certains, les arbalètes aluminium sont souvent vues comme des modèles de secondes zones. « Certainement pas chez Rob Allen ! » serait on tenté de dire en regardant ce modèle. Pas forcément tape à l’œil, ce qui marque en premier lorsque l’on regarde c’est une impression de solidité autant côté arbalète à proprement parler que de son équipement.

Rob Allen Tuna Railgun
Rob Allen Tuna Railgun, la crosse

Ainsi, la Tuna Railgun possède un guide intégral directement moulé avec le tube et parfaitement ajusté. Côté crosse, il s’agit d’un modèle assez simple et ergonomique. Ici pas de talon de chargement mais par contre un enrobage polymère de la crosse pour une meilleure accroche dans la main et surtout un «  long line clip » positionné de série afin de pouvoir y accrocher un bungee,etc.

 

Rob Allen Tuna Railgun
Rob Allen Tuna Railgun, la tête

La tête, sur ce modèle, est équipée en double sandows montage ligaturé. Assez petite de taille malgré tout, elle donne accès à une bonne visibilité lors du tir. Côté équipement rien à dire, tout y est ! En partant de l’amortisseur, jusqu’au montage nylon plus clip inox, rien n’est oublié. Les deux Sandows sont des modèles latex blond intérieur de 16mm.

Rob Allen Tuna Railgun
Rob Allen Tuna Railgun la flêche

Enfin, la flèche de 7,5mm possède 3 ergots et se termine par une pointe tri faces.

 

Test en piscine

Pas commun d’utiliser une double sandows alu dans l’élément chloré, me direz vous ! Effectivement je vous l’accorde mais à ce petit jeu, la Tuna Railgun va plutôt bien se comporter. Seul élément un peu surprenant, équipée de sa flèche en 7,5mm, arrivé sur le pas de tir on sent un certain déséquilibre avant et la tête a une tendance assez sensible à aller vers le fond. Abstraction faite de cela, l’arbalète décoche des tirs puissants et bien linéaires. En l’absence de talon de chargement la mire est assez simple a réaliser, rien ne vient perturber le regard. Côté recul, malgré les doubles sandows et même s’il est plus présent que sur un modèle bois, on ne ressent pas de gêne particulière. Positionnée sur notre module fixe, on ne peut que constater une très bonne régularité de zone, signe d’une bonne qualité d’équipement et de conception.

Testée avec une flèche en 6,5mm, le déséquilibre diminue.

Rob Allen Tuna Railgun
Rob Allen Tuna Railgun en action

En mer

Arrivé en mer, la Tuna nous montre toute l’étendue de son potentiel. Les sandows de 16mm se chargent sans soucis sur les encoches de bonnes tailles et ne claquent pas lors du tir. Même utilisée en simple sandow, l’arbalète décoche des tirs assez puissants. En double, on arrive sans trop de soucis en butée de double longueur de fil (même si le tir sur la fin est forcément moins linéaire). Équipée de sa flèche de 7,5mm, on retrouve le déséquilibre avant et l’utilisation à l’indienne est au départ un peu déstabilisante particulièrement avec des gants glissants. A la coulée, bien entendu le déséquilibre disparaît et l’arbalète peut dévoiler tout son potentiel. A l’agachon, les tirs lointains sont un régal pour peu que l’on soit bien calé. Côté gâchette, c’est assez souple et la flèche est libérée sans trop d’accoup malgré la puissance. Une fois la flèche de 7,5mm troquée pour une 6,5mm, l’arbalète s’équilibre un peu plus et peu laisser libre cour à tout son potentiel (meilleur comportement à l’indienne et réactivité supérieure)

Rob Allen Tuna Railgun
Rob Allen Tuna Railgun en action

Une alu pas commune !

On vous le disait au départ, les arbalètes aluminium sont souvent vues comme des modèles moins peaufinés. Cette vision est souvent fausse, particulièrement dans le cas de ce modèle de chez Rob Allen. Richement équipée, fiable, bien construite, doté d’un fort caractère, elle supporte sans problème la confrontation avec le reste de la production hexagonale pour ne pas dire mondiale. Puissante, performante, seul la flèche de 7,5mm mérite d’être changée pour un modèle de diamètre inférieur faute de quoi le déséquilibre peut être assez perturbant au départ.

 

Les +:

-construction fiable

-équipement de haut niveau

-bonne puissance

-précision

 

Les-:

-déséquilibrée avec la flèche de7;5mm

– léger recul

 

Rob Allen Tuna Railgun
Rob Allen Tuna Railgun, le tablea

L’avis des testeurs :

 

Bertrand «  Double sandows, fusil alu, ca peut vite paraître fou ! Et bien là pas tant que cela ! Le tube résiste bien et malgré une puissance importante, le recul est assez bien maitrisé. Le must de chez Rob Allen ? L’équipement. Un regret ? la flèche en 7.5mm trop lourde et destabilisante. »

 

Benoit « Puissante, assez maniable, je l’ai trouvé vraiment intéressante pour une arbalète alu. Seul petit truc, en changeant la flèche et en la passant en 6.5mm, j’ai trouvé la Tuna encore plus sympa et bien plus équilibrée. »

Contact: Chasse sous marine. net

 

et Aquasport83

Site web: ROB ALLEN