Beuchat Espadon Sport: uniquement un prix ?

0
787

 

Beuchat propose pour 2009 une nouvelle arbalète d’entrée de gamme : l’Espadon Sport. Mais au delà de focaliser comme d’autres sur une notion de prix, nous avons préféré y voir un des rares modèles en 25mm de diamètre !

 

tableau Beuchat Espadon Sport
tableau Beuchat Espadon Sport

 

Une affaire de diamètre !

La gamme Beuchat en cette fin de saison 2009 est véritablement bien garnie. Un modèle bois (Marlin Pacific), un modèle doté d’une crosse avec un bon angle et décliné en alu et carbone (La gamme Marlin), un modèle équipé d’une crosse avec peu d’angle et de 28mm de diamètre (la Mundial), et enfin deux modèles dotés d’un tube de 25 mm de diamètre : les Arka et Espadon. Il ne manquait plus à cela qu’un modèle destiné aux tirs les plus extrêmes (La Marlin Révolution) et le tour était fait. Côté prix, c’est pareil puisque l’on côtoie les deux extrêmes avec un tarif de 748€ pour la Révolution et seulement 60€ pour cette Espadon Sport (le modèle de base étant encore moins cher).

 

Beuchat Espadon Sport
Beuchat Espadon Sport, le logo

 

L’Espadon d’un peu plus près !

Beuchat Espadon Sport
Beuchat Espadon Sport, la crosse

Côté crosse, cette arbalète est dotée d’une poignée possédant un angle assez important ( 28 degrés) et surtout recouverte d’un matériau souple sur sa face arrière. Le passage de doigt est bien large et entoure une queue de détente de taille moyenne et bien souple dans cette configuration de sandows. Sur le dessus on retrouve la sécurité, bien accessible et non pénalisante.

Beuchat Espadon Sport
Beuchat Espadon Sport, l’obus

Enfin le choix a été fait de ne pas mettre ni de talon de chargement ni d’accroche fil (ce dernier est remplacé par un pince fil). Côté tube, il s’agit d’un modèle de 25mm de diamètre en aluminium et équipé d’un guide flèche réglable.

 

Beuchat Espadon Sport
Beuchat Espadon Sport, la tête

 

 

La tête reprend un peu le standard du modèle de la Mundial mais en plus petit. La flèche est un modèle acier 6mm peinte en noir et les sandows sont des modèles de 15 mm de diamètre équipés d’un obus non articulé, le nylon a été laissé pour un fil plus classique.

 

 

 

 

 

Sur le pas de tir :

En milieu chloré et malgré une taille ou plutôt un diamètre pas forcément adapté, l’Espadon se comporte assez bien. En surface, l’arbalète est bien équilibrée et possède une bonne maniabilité. Au fond, l’Espadon reste bien à plat et donne une impression assez rassurante de précision. En effet, en plus de cette stabilité, on va apprécier pour la réalisation de la mire, l’absence de talon de chargement. Rien ne vient perturber l’œil à ce moment délicat. La gâchette libère la flèche tout en souplesse et le résultat est assez précis. On obtient une régularité de tir plutôt intéressante pour ce type de modèle. En tir fixé c’est sensiblement pareil, les tirs sont assez réguliers en terme de zone atteinte (tirs un peu bas).

 

Beuchat Espadon Sport
Beuchat Espadon Sport à l’agachon

 

En mer :

Dès les premiers mètres, on retrouve chez L’Espadon Sport une bonne maniabilité et une légèreté fort agréable sur les longs parcours. Les chargements malgré son obus classique ( petit équipement à changer pour plus de confort) se font sans problèmes particuliers. Arrivé au fond. L’arbalète se cale bien et donne toujours une bonne impression d’équilibre. Dans le courant, on sent directement l’influence de son faible diamètre et l’on aura moins à subir de contrainte. Idem côté maniabilité où les déplacements s’en trouvent bien facilités. Vient le moment du tir, la gâchette libère la flèche sans effort et les sandows propulsent plutôt bien. A l’agachon, le tir est toujours bien linéaire et orienté un peu bas. A trou, rien à signaler c’est sans problème, juste la peinture noir sur la flèche à tendance à moyennement apprécier les contacts rocheux ! Enfin, nous mettrons un petit bémol pour ce qui est du pince fil, nous aurions préféré y trouver à la place un véritable accroche fil.

 

Beuchat Espadon Sport
Beuchat Espadon Sport en action

 

 

Conclusion : Un bon rapport qualité/prix

Beuchat présente avec l’Espadon Sport, un modèle parfaitement adapté aux débutants comme aux confirmés. Avec de bonnes qualités de tir et de maniabilité, il pourra accompagner le pratiquant loin dans le temps. Seul regret, l’absence d’accroche fil qui le prive là d’un sans faute pour ce niveau de prix.

 

tableau Beuchat Espadon Sport
tableau Beuchat Espadon Sport

 

Les + :

– Bonne qualité de construction

– rapport qualité/prix

– performances honorables

– maniabilité très intéressante

 

Les – :

– absence d’un accroche fil pour un pince fil

– obus non articulé

– sandows de 13mm (non testés) un peu léger à notre avis.

 

 

L’avis des testeurs :

Bertrand : «  Pas toujours évident de tester un modèle d’entrée de gamme, on s’attend souvent à être déçu. Avec l’Espadon Sport, au contraire, j’ai pris un réel plaisir à chasser avec et seul l’absence d’un véritable accroche fil m’a rappelé son niveau de prix. Côté sandows : 16mm sans hésiter ! »

 

Alain : «  Ergonomique, très bien construit, un look sobre, pas de soucis c’est propre ! Dans l’eau, même constat, ce modèle fonctionne parfaitement et peut même trouver sa place dans l’équipement d’un chasseur confirmé. Le pince fil, même s’il m’a rappelé mes premières arbalètes d’époque, aurait gagné a être remplacé par un accroche fil mais à ce niveau de prix que demander ! »