Trophée national FNPSA 2016 : le résumé

0
623

1ère étape, le trophée national en double par notre envoyé spécial Cédric Tohier

Il y avait pas moins de 42 équipes, venues de toute la France pour disputer le titre de champion du Trophée Nationale de chasse sous-marine 2016, organisé par la FNPSA ligue Normandie.

3_dxo

1er Journée :

C’est par la zone de Barfleur jusqu’à Malto, que les 42 équipes ont commencé leur championnat.

Il est 8H du matin, lorsque Frederic Bleb président FNPSA de la ligue Normandie donne le départ pour 5h de compétitions.

Très rapidement toutes les équipes se lancent un peu partout sur la zone, on peut distinguer la majeure partie des concurrents, se diriger en direction du plateau des antiquaires, d’autres prennent l’option plein large dans le courant.

Au bout de 2h de compétition, les pêches sont plutôt mitigées, les gros mulets vus pendant la semaine de repérage ont disparu, et le poisson à l’agachon reste très nerveux, cela est sûrement du au changement de temps, car en effet, le vent de sud-ouest est bien présent, comme les mauvaises conditions météo.

4_dxo

Cela étant certaines équipes se distinguent, comme les locaux Jean-Pierre Anadon et Olivier Disenis qui présentent à mis parcours une belle pêche de mulet et 2 Bars dont un très gros durement gagné dans le courant, c’est aussi le cas des équipes Mathieu Mouchel et Julien Maingy et Jean-Laurent Gardarein et Grégoire Guiges, ils pêchent méthodiquement sur des pierres mulet, bar et vielle.

13h, fin de la première journée, tous les compétiteurs ont les traits bien tirés, en effet les conditions étaient éprouvantes, et le poisson était assez dur à débusquer, mais l’agachon et la pêche à trou se sont révélés payants, et ce n’est pas l’équipe de jeunes normands Fleury et Gallièro qui nous diront le contraire en présentant un jolie accroche poissons.

championnat-se-france-jour-1-198-sur-219
Gardarein/Guigue

Début de la pesée vers 15h30, c’est bien ce que l’on pensait, les conditions difficiles n’ont pas aidé, du coup les pêches sont assez serrées, seules les 4 premiers du jour ont pris un léger avantage, tout se jouera le deuxième jour.

A noter le plus gros poisson du jour un bar de 6.4 kg pêché à trou par Jean Pierre Anadon, qui comme en 2012 récidive.

1_dxo
l’équipe Anadon/Diesnis

2ème journée :

C’est la zone de Malto jusqu’à Réville, qui fit office de terrain de jeu, pour nos 42 équipes pour cette 2ème journée de championnat.

9h début de compétition, pour le coup les conditions météo sont optimales, avec un grand soleil pas de vent et de l’eau claire.

Très rapidement les 42 équipes s’éparpillent sur toute la zone, quelques équipes décident l’option large d’entrée, et cela s’avère payant, dans la première heure les locaux réalisent rapidement de belles pêches, c’est le cas des équipes : Mainguy/Mouchel, Anadon/Diesnis, Aune/Dendrael et Tohier/Leblond. Ils profiteront de cette zone riche en éboulis et grandes pierres pour réaliser de belles prises à trou.

championnat-se-france-jour-2-159-sur-159

Mais les autres équipes ne sont en reste c’est le cas des breton Bunel/Talarmin et Rondonneau/Goullieux qui présentent de magnifiques accroche poissons avec principalement, des gros mulets et bar.

14h Fin de compétition, toutes les équipes ont le sourire, les conditions météo formidables et la présence du poisson sur la zone ont permis de présenter de belles prises à la sortie de l’eau.

15h30 C’est le début de la pesée qui déterminera qui sera champion, après un suspense insoutenable ce sont bien des champion « made in Normandie » avec sur la première marche du podium l’équipe Manguy/Mouchel qui a réalisée encore une superbe pêche le 2ème jour, en se classant 2ème les 2 jours ils deviennent les nouveaux champion FNPSA 2016, ils sont suivis par l’équipe des vétérans Anadon/Diesnis, qui encore une fois très réguliers, s’attribue une superbe 2ème place, c’est nos provençaux Gardarein et Guigue qui clôturent le podium malheureusement ils n’ont pas réussi à réaliser la même pêche que la première journée.

Bilan de fin de compétition :

Avec une organisation au top, les Normands on fait du trophée national en double 2016, une véritable réussite, avec des copains venus de toutes la France heureux de se retrouver, pour disputer l’espace d’un week-end 100% pure chasse, le titre de champion National.

vivement l’édition 2017

 

 

Le trophée national en individuel par Valentin Galliero :

Cette semaine la côte basque accueillait le Trophée National Individuel 2016 ; 27 chasseurs accompagnés de leur bateau et d’un pilote se sont sélectionnés dans leur comité respectif afin de venir participer à cette compétition qui couronne la saison, et essayer peut-être de gagner le titre suprême de champion de France !

14522353_1102696559821193_95148640_o

Des conditions compliquées

C’est donc ce vendredi 23 septembre à Ciboure près de Saint Jean de Luz que se sont donnés rendez-vous les participants du Trophée National 2016. Pendant la semaine de repérage qui précède la compèt, les conditions météo n’ont pas facilité les choses, rendant la mer sale pour la première journée…

Ainsi le départ est donné à 9h et les bateaux filent vers les postes repérés… ou plutôt… vers les zones d’eau claire !
Certains pêchent au large sur le fameux « Plateau des Esclaves » alors que d’autres tentent de trouver, au bord, des poches d’eau ou la visibilité est à la limite de l’acceptable !
Ce sont finalement ces derniers qui s’en sortent le mieux puisque le local Yvan Lopez sort de l’eau avec une pêche de 19405 points lui permettant de remporter la première manche ; suivi de près par Aurélien Bouzon (17300 points) et Richard Piereschi (16850 points)

 

Retournement dans le classement

La deuxième journée s’annonce plus poissonneuse et malgré la houle qui lève sur les incontournables « Briquets », les conditions météo sont plus que clémentes.

14444778_10210800838807112_7141916513104132919_o

Il faut compter sur le fait que cette zone (plus au sud) et beaucoup moins sableuse et donc avec de bien meilleures conditions de visibilité ; ainsi ont peut croiser des bateaux sur l’ensemble du périmètre donné ! Mais qu’ils soient au bord ou au large, il reste évident que les conditions de pêche au Pays Basque sont SPORTIVES ! Il faut faire avec la houle, tirer à la volée, parfois rater, parfois se faire remuer par les vagues et la houle de fond… bref c’est physique !

Et c’est le languedocien Stéphan Foppolo qui s’en sort le mieux avec une pêche de gros sars écrasant tout le monde : 30265 points ! Il est suivi par Guillaume Eugène (23710 points) et le très régulier Aurélien Bouzon (22985 points).
Les locaux tant attendus sur cette deuxième manche n’ont donc pas réussi à faire la différence, laissant à Stephan Foppolo l’occasion de signer son 3ème titre de champion de France !!!

1er Stephan Foppolo

2ème Ivan Lopez

3ème Aurélien Bouzon*

Tous les résultats et les images sur le lien suivant: CSM TV