Skorpio Marathon: complètes !

0
271

C4 créait il y a quelques années une nouvelle marque de palme : Skorpio Fins. Fin 2011, la Skorpio Marathon fait son entrée sur le marché très select de la palme carbone de performance, voici son test !

Skorpio Marathon
La Skorpio Marathon

Skorpio, C’est quoi ?
Voilà quelques années, la célébrissime marque de palmes C4 décide d’élargir son domaine en créant une nouvelle marque. Le but ? Proposer des modèles s’appuyant sur le développement et les connaissances de C4 tout en gardant un niveau de prix plus accessible que la marque historique.
Skorpio venait de naître et allait rapidement proposer un nombre assez surprenant de modèles, notamment la Skorpio Speed dont la Marathon est une évolution !

Skorpio Marathon
Skorpio Marathon, vue de dessus

D’un peu plus près
Premier contact, pas de doute on reconnaît bien la « C4 touch ». En effet, même si cette voilure ou plutôt son échantillonnage de fibre ont été développés pour donner leur meilleur rendement sur les chaussons Omer Stingray, on retrouve immédiatement la finition et le look C4.

 

Skorpio Marathon
Skorpio Marathon avec chausson Omer

Collage sans bavures, fibres posées sans déplacement de trame, bref c’est propre et rassurant. L’outline de la voilure rappelle immédiatement celui de la C4 VGR 82 mais en moins extrême.

Skorpio Marathon
Skorpio Marathon vu de dessous

Côté fibres, on est bien entendu sur du Carbone mais au lieu d’être sur du 100% T700, cette fois le Carbone T700 est associé à du T300. L’imprégnation du modèle testé est assez précise et homogène.

Skorpio Marathon
Skorpio Marathon, la composition

La Skorpio Marathon est disponible en trois rigidités (15, 25, 30) et mesure 20cm de large pour une longueur de 71cm devant la pointe du pieds. L’angle est de 25 degrés.
On retrouve pour la protection et le guidage des rails latéraux de 23mm de hauteur au total (dessus dessous).

Skorpio Marathon
Skorpio Marathon, les guides

En piscine :
Dès les premiers coups de palmes, les Skorpio Marathon ne donnent pas de sensations de lourdeur auxquelles on pourrait s’attendre vue la longueur. Souples, elles offrent un palmage en surface facile grâce à une attaque bien souple. En apnée dynamique, le déroulé est propre autant que régulier. Les palmes délivrent un appuie souple mais réactif qui va permettre d’atteindre sans trop de dépense d’énergie la vitesse de croisière. On traverse les 25 mètres en 18/19 coups de palmes. Arrivé au virage, on sent un effort marqué sur le pied ce qui est logique vue la longueur de la voilure. Une pression des pieds et nous voilà reparti pour une longueur tout en économie. Bien entendu, les Skorpio Marathon sont des palmes où on privilégiera un palmage lent et assez ample.

 

Skorpio Marathon
Skorpio Marathon en action

En mer :
Souple, les déplacements en surface ne lui font pas peur. Dans le courant, on continue à profiter d’une bonne puissance sans avoir à fournir trop d’efforts. Première immersion, avec un bon appui on quitte aisément la surface et les premiers coups de palmes nous font vite oublier les 3 ou 4 premiers mètres. La descente est parfaitement guidée par l’ensemble. Arrivée au fond, les pieds se plaquent sans trop d’effort même si la longueur se fera ressentir notamment en cas d’erreur de placement dans le courant. En action, même si la chasse à l’indienne n’est pas vraiment son programme, on arrive encore à profiter d’une palme économique pour des déplacements où on privilégiera la souplesse.
Lors des descentes les plus profondes, la Skorpio Marathon se montre totalement dans son élément avec un feeling moderne lors des redémarrages. En effet, cette Skorpio Marathon fait partie de ces modèles où on va privilégier la souplesse générale du palmage et donc l’économie plutôt qu’un appui marqué mais consommateur d’oxygène. Sur 29 mètres, les remontées se font régulières et économiques avec une palme qui déroule bien et offre de bonnes sensations qui elles aussi rappellent sa voisine la VGR 81 (avec moins de nervosité pour la Skorpio toutefois).

Skorpio Marathon
Skorpio Marathon en action

Conclusion :
Avec un prix d’achat relativement bas (livrées avec chaussons Omer stingray), les Skorpio Marathon bénéficient d’un rapport qualité/ prix très intéressant. Parmi les modèles les plus longs du marché, ces palmes se destinent essentiellement aux plus profonds d’entre nous mais correspondront aussi parfaitement à des amateurs de souplesse qui ne voudront pas perdre de rendement. Polyvalentes, ces palmes offrent de bonnes performances autant en piscine qu’en mer.

Le prix moyen: entre 230 et 250€

Les+ :
– performance
– rapport performances/prix
– construction
– finition

les moins :
– un peu moins de nerf que les C4 VGR81
– Uniquement sur chausson Omer stingray

L’avis des testeurs :
Bertrand : «  les Skorpio Marathon font immédiatement penser aux C4 VGR82. Look ressemblant, feeling assez semblable avec un peu moins de réactivité, au final on a accès à un modèle éprouvé et de haut niveau pour un prix franchement bien placé ! »
Luis : «  Puissantes malgré leur souplesse, les Skorpio Marathon sont des palmes très rassurantes notamment lors des descentes profondes. Bien placées en prix, elles devraient rapidement faire parler d’elles ! »