C4 Red Falcon 25 2013: le retour du mythe !

0
177

Il y a aujourd’hui une quantité impressionnante de palmes carbone sur le marché. Il y a par contre très peu d’entre elles qui ont laissé leur nom dans l’histoire. La C4 Falcon 80 fait parti de celles ci, la C4 Red Falcon arrivera t elle à continuer ce mythe ?

c4 red falcon
c4 red falcon, le logo

C4 au delà d’une palme.

Voilà plus de 27ans  que la marque située au bord du lac de Come produit ses produits 100% composites. Des palmes, Marco Bonfanti en a créée des kilosdepuis 1990 en collaboration avec nombre de recordmens du monde d’apnée dont Umberto Pelizzari (record du monde en poids constant) ou encore Martin Stephanek (record du monde en poids constant). Plus récemment on se souvient d’ailleurs d’un certain Stéphane Mifsud qui battait des records du monde en apnée dynamique avec un style assez inimitable. Ses palmes en dehors de celles utilisées pour son dernier record de dynamique ? Un prototype des C4 Falcon 80 !

Côté gamme de palmes, aujourd’hui le choix va se faire par rapport au chausson. Deux collections sont associées au chausson ergonomique C4 et possède deux fins de palmes différentes.

 

c4 vgr 81
c4 VGR 81 en action

 

Les mustang 3 avec une fin parabolique et les Fuego VGR avec à l’invers une fin de palmes concave. En marge de ces deux collections on retrouve la C4 VGR 81 destinée à l’apnée et à la forme très caractéristique. Pour ceux désirant monter un chausson autre que le chausson C4, la firme italien a donc créé deux gammes ; le Blu Flap avec une fin de palme ressemblant aux Mustang 3 et les Red Falcon ressemblant à la ligne Fuego VGR.

En parallèle on retrouve une monopalme ainsi qu’une palme polimère la C4 Wahoo.

C4 n’arrête pas là son travail de développement puisqu’il s’agit d’une des premières marques à avoir fait un vrai travail de recherche sur les arbalètes composite monocoque. Ainsi après avoir sortie la célèbre C4 Monoscocca il y a pas moins de 13 ans, la gamme a largement évoluée et se compose aujourd’hui de pas moins de 5 modèles adaptés à toutes types de pêches. On retrouve même un modèle à taille variable le Joker 410. Seul un modèle à poulie pourrait manquer mais connaissant le fabricant nul doute que ce manque sera comblé un jour ou l’autre.

c4 red falcon, l'outline
c4 red falcon, l’outline

La C4 Red Falcon, côté technique.

Afin de construire cette palme, le fabricant italien a utilisé un taffetas carbone T700. Côté déclive, C4 a adopté comme pour les séries Mustang 3 le double parabolic curve. L’imprégnation est impeccable et nous ne notons pas de zone de surpression (pas de dessèchement de la fibre).

c4 red falcon
c4 red falcon, la composition

 

Côté dimensions, cette palme fait 71cm à partir de bout de chausson et une longueur chausson inclus de 101cm (un des modèles les plus long du marché). La largeur est de 20,6cm.

c4 red falcon
c4 red falcon, vue de dessous

Les guides sont positionnés sur toute la longueur avec une hauteur constante de 2,5cm au total.

c4 red falcon
c4 red falcon, le guidage

Côté angle, celui ci est assez développé et mesure 29 degrés.

Rien à dire pour la finition de ce produit, les collages sont parfaits et réguliers, le glaçage de la fibre est impeccable. Et le look sobre et classe !

c4 red falcon
c4 red falcon, vue de face

Le chausson sera au choix de l’acheteur avec une seule constante : ne pas percer la voilure afin de garder la garantie.

De notre côté cette voilure a été testée sur des chaussons Omer Stingray et Omer Stingray Short.

Le montage est très simple puisque la voilure s’adapte parfaitement aux chaussons.

c4 red falcon
c4 red falcon

En action : la piscine.

Avec Chausson Omer Stingray :

Equipé du chausson OmerStingray, le palmage en surface est assez facile mais avec une attaque plutôt marquée. Première apnée dynamique, la palme présente des appuis marqués et donne immédiatement accès à une vitesse assez élevée. Le guidage est parfait et le palmage se fait bien en ligne. La palme déroule de manière assez régulière avec une zone plus rigide devant le pied. Côté palmage, on évitera les palmages étroits pour rester sur un palmage très ample. Arrivés au virage, en raison de sa longueur supérieure et de son guidage intégral, l’effort est sensible au moment de la rotation mais la relance est explosive. On retrouve immédiatement la vitesse de croisière.

Avec Chausson Stingray Short :

Le chausson Omer Stingray Short a pour particularité de présenter des bras bien plus souples et étroits que la version normale. Equipée de celui-ci, la palme va se révéler encore plus adapté à la discipline de l’apnée dynamique. Dès la surface, l’attaque est plus souple, plus économique. En apnée, le déroulé est encore plus régulier depuis le bout de pieds et la palme semble nettement plus légère. Le nombre de coup de palmes est identique (17/18 coups de palmes). Côté palmage malgré la longueur on arrive à évoluer entre un palmage moyen à très ample. En surface, là aussi on y gagne en facilité d’action avec une attaque bien plus souple et économique.

Arrivés au virage, la maniabilité est moyenne, la longueur importante et le guidage se faisant sentir.

Même si la relance se fait plus en souplesse, on retrouve quasi instantanément notre vitesse.

c4 red falcon
c4 red falcon en action

En mer :

Equipé du chausson Omer Stingray :

On retrouve immédiatement les sensations découvertes en piscine. Ainsi la voilure est très propulsive en surface mais avec un appui assez marqué devant le pied. Première descente, l’appui pour quitter la surface est important et on oublie très vite les premiers mètres. Arrivés au fond, en raison de sa longueur importante, on veillera à vite se plaquer et de préférence face au courant. A la remontée avec ce chausson, la C4 Red Falcon 25 présente un appui marqué, de la puissance et une vitesse d’élévation importante.

Même constat en utilisation profonde. A 32 mètres, on quitte le fond de manière assez marqué et rassurante, la remontée est rapide tout en gardant une sensation de guidage très agréable.

A l’indienne, la palme vu sa longueur, occupe plus d’espace mais la maniabilité reste dans la moyenne.

En apnée pure, la C4 Red Falcon se montre parfaitement à sa place avec une puissance à toutes profondeurs et très rassurantes. Avec ce chausson, on est moins sur une approche économique de la remontée mais on accède par contre à une vitesse très importante notamment lors des premiers coups de palmes.

c4 red falcon
c4 red falcon en action

Equipée du chausson Omer Stingray Short :

Avec ce chausson, plus souple, la voilure gagne en liberté et devient encore polyvalente. Souple en surface, les déplacements se font sans efforts y compris dans le courant où le pied rentre vite sous la surface et libère la puissance de la voilure.

Première descente, on quitte là aussi rapidement la surface avec une longueur de voilure qui donne un bon appui.

Arrivés au fond, on plaque rapidement les palmes afin d’éviter toute perturbations.

A la remontée, les sensations sont assez différentes. La souplesse est omniprésente et si on a moins la sensation d’un appui marqué, le palmage reste puissant et le guidage parfait.

Sur les descentes les plus profondes (32 mètres), on est sur une approche plus moderne, tout en souplesse et économie (Mifsud style certains pourront dire), le guidage reste très présent et agréable, le palmage se fait bien ligne sans efforts. Il reste à se concentrer sur son économie d’énergie et la remonté se fait tout en souplesse.

Ainsi pour résumer, en fonction du chausson utilisé avec cette C4 Red Falcon 25, on a tout loisir de choisir les sensations recherchées, la palme s’adapte parfaitement au style de chaque apnéiste. Et pour tout avouer, on a du mal à imaginer que ce modèle puisse avoir une limite.

 

c4 red falcon
c4 red falcon en action

En conclusion :

La C4 Falcon 80 était un mythe, la C4 Red Falcon en deviendra un à n’en pas douter. Souple, très propulsive et parfaitement guidée, elle offre une polyvalence de rendement assez impressionnante et pour peu qu’on y adapte un chausson qui correspond à son style. Une palme de très haut niveau à ne pas négliger.

 

Les + :

– puissance

– équilibre

– guidage

– comportement en profondeur

– finition

 

les – :

– caractère très différent en fonction du chausson

– maniabilité dans la moyenne

 

L’avis des testeurs :

Bertrand : « Au delà du simple plaisir d’avoir un produit mythique aux pieds, cette palme montre une polyvalence d’utilisation en apnée assez impressionnante. Perso, je l’ai adoré avec le chausson Omer Stingray Short où on y gagne en légèreté à tous les niveaux y compris en surface. »

Luis : « Puissante, rapide, facile à palmer avec son guidage marqué, cette palme est très rassurante lors des redémarrages du fond avec un belle vitesse de remontée. »