Beuchat Marlin Elite 95: l’alu version silence !

0
752

Au départ de l’histoire du Marlin Elite 2011, une idée simple : sortir un modèle alu avec tube profilé différent. Beuchat va alors faire travailler à 200% ses concepteurs afin d’atteindre ce but. La Beuchat Marlin Elite sort donc cette année, une question persiste : ont ils atteints leurs objectifs ?

Beuchat marlin
Beuchat marlin en action

Une gamme de plus en plus vaste :

Certains, il y a quelques années, reprochaient à la firme marseillaise une gamme d’arbalètes trop classique ou pas assez élargie en terme d’horizons. Une chose est sure: cette amertume est bien loin aujourd’hui !

Avec pas moins de 12 modèles à sandows et un modèle pneumatique, Beuchat fait parti des marques véritablement bien pourvues en matière d’arbalètes. On trouve en chef de fil le désormais célèbre Marlin Révolution et son système de poulies mais aussi le Marlin Pacifique en double sandows/fût bois. Le haut de gamme ne s’arrête pas là puisqu’on retrouve aussi la Beuchat Marlin carbone Elite. Côté aluminium, on trouve une gamme Marlin riche de 4 modèles, la célèbre Mundial Compétition et la Arka Compétition. Les modèles d’entrée de gamme n’ont pas non plus été négligés avec la gamme Espadon déclinée en deux versions. Enfin on retrouve un modèle aluminium assez atypique, le Canon.

 

Un tube différent : la recette !

Aujourd’hui, il n’existe pas énormément de solutions pour qui veut sortir un tube aluminium profilé.

En effet, si l’on y regarde attentivement 90% des modèles existant sur le marché et adoptant ce profile sont réalisés en aluminium HF ou hydro formé. Les bureaux de conception de la société marseillaise vont alors mettre le doigt sur une solution particulièrement ingénieuse.

Beuchat marlin
Beuchat marlin, le guide flêche

En effet, le choix est fait de garder un tube à section ronde de 28mm mais cette fois de le recouvrir d’une mousse polyuréthane haute densité directement moulée sur le tube. Le résultat est simple : on obtient bien un tube profilé à section os de seiche et on a en cadeau un gain non négligeable en matière de bruit, résonance voir en matière de recul. Il fallait y penser !

 

D’un peu plus près :

On retrouve sur cette Beuchat Marlin Elite 2011 la désormais traditionnelle crosse Marlin. Cette dernière est donc toujours équipée de son mécanisme de gâchette à détente souple (0,6kg à 50kg de charge) et résistant à 290kg de traction. Elle possède par ailleurs une des rares poignées recouvertes d’un revêtement prosoft comme son gunbut d’ailleurs.

Beuchat marlin
Beuchat marlin, la crosse

Côté tube, nous avons donc ce nouveau tube à section os de seiche ( hauteur ; , largeur : ). On remarquera que le guide flèche intégré adopte un revêtement parfaitement lisse.

Enfin la tête est un modèle type tête ouverte mais adoptant le système QRS destiné à faciliter le chargement.

Beuchat marlin
Beuchat marlin, la tête

L’accastillage n’a pas été oublié. On retrouve en série un montage nylon de qualité associé à un montage amortisseur et émerillon de bon niveau. Côté sandows, Beuchat a fait le choix d’un modèle megatonne de 18,3mm de diamètre monté obus tahiti.

Beuchat marlin
Beuchat marlin, obus tahiti

En Piscine :

Dès l’arrivée dans l’eau, on sent une arbalète bien équilibrée et assez légère dans les déplacements. On s’immerge sans effort et c’est avec facilité que l’on se positionne sur le pas de tir. Au fond, ce modèle se positionne sans effort à l’horizontal et permet de réaliser la mire sans soucis.

Beuchat marlin
Beuchat marlin, la flêche

Une pression sur la gâchette est voilà la flèche qui part puissamment vers la cible. Le recul semble relativement bien contenu pour un modèle aluminium. Le tir est bien linéaire et possède une belle vitesse. On atteint les 4 mètres du bout du fusil au deuxième cran avec précision.

En tir fixé totalement, le Marlin Elite présente une bonne régularité de zone.

 

En mer :

On est immédiatement séduit par une bonne impression d’équilibre et les déplacements en surface se font sans avoir à forcer sur les bras.

 

Beuchat marlin
Beuchat marlin en action

Côté maniabilité, cette Marlin Elite présente un assez bon potentiel même si on n’est pas forcément au niveau d’un tube simple de 28mm. Arrivé au fond, on est en présence d’un modèle simple dans la mesure où l’alignement de la cible se fait facilement grâce à son bon équilibre. La gâchette est relativement souple et surtout reste assez souple même en double sandows. Bref et pour faire simple nous n’aurons à subir aucun coup de doigt. L’alignement de la cible est toujours assez simple même si un Gunbut de couleur sombre serait moins perturbant pour l’œil. On est aussi agréablement surpris par un bruit atténué au moment du tir. Côté recul, ce modèle est parmi les modèles de premier plan de la catégorie aluminium. A l’indienne, on profite d’une assez bonne maniabilité malgré la largeur du tube, les tirs sont très intuitifs et précis. Le revêtement du tube entre ici totalement dans son domaine et participe à des déplacements parfaitement silencieux puisqu’aucun son ne sortira en cas de choc avec les rochers. En utilisation à trou, ce modèle ne pose pas de problème.

Beuchat marlin
Beuchat marlin, en action

Conclusion :

Beuchat avec la Marlin Elite nous présente une arbalète de bon niveau et surtout parfaitement adapté à son domaine d’utilisation. Polyvalente, équilibrée, assez maniable on appréciera son côté insonore vraiment marqué. Les tirs de cette Marlin Elite surprennent par leur côté intuitif et précis.

Seul regret qui lui aurait permis de passer dans la catégorie top rapport qualité prix : l’absence de moulinet.

Les +  :

– l’équilibre

– l’absence de bruit

– les qualités de tir

– la précision

les – :

– pas de moulinet en série

– le gunbut blanc

 

L’avis des testeurs :

Bertrand : «  La gamme Beuchat s’élargit d’un modèle et pas des moindre. Équilibré et très intuitif, il donne l’impression que l’on a toujours chassé avec. Le revêtement du tube, s’il n’absorbe pas le recul comme pour un modèle bois, semble le diminuer un peu et surtout permet d’être totalement silencieux dans les déplacements. »

José : «  Bon équilibre, précis et insonore, j’ai apprécié son côté facile d’utilisation ! »

Michael : « Intuitive, la Marlin Elite m’a donné une impression de facilité très agréable. Précise et assez légère, j’aurais juste aimé qu’elle soit équipée du moulinet de série. »