Powerfins Fiber: le verre par choix !

0
1054

Oleg Pudov fait parti des incontournables du marché de la monopalme avec sa marque Powerfins. Cette année, il décide de sortir un modèle de bi palmes destiné à la chasse sous marine et l’apnée.

Powerfins fibre blue en action
Powerfins fibre blue en action

 

Powerfins, des gammes et des résultats !

A la base Powerfins et Oleg Pudof sont spécialisés dans tous les types de monopalmes. On retrouve en effet dans le catalogue de la marque, des monopalmes d’entrée de gamme en fibre de verre et chausson classique destiné à l’entraînement comme aux débutants de tous auges. Un peu plus haut, on accède aux monopalmes avec chausson profilé et voilure verre ; les performances se précisent et le rendement explose ( certains apnéistes de premiers plan utilisent déjà ce modèle pour l’apnée dynamique en compétition).

Powerfins, les monopalmes
Powerfins, les monopalmes

Enfin, on arrive sur le modèle d’élite, la voilure carbone associée au chausson profilé qui va permettre de toucher du doigt des zones de perf de pointe à condition d’avoir un entraînement adapté. Enfin à savoir que Powerfins importe aussi la dernière nouveauté de chez Madwave déjà testée ici : la dolphin Monofin.

Powerfins carbone, test soon
Powerfins carbone, test soon

Depuis peu donc, on trouve des bi palmes avec couleur de voilure au choix ( bleu, vert ou transparent) mais aussi des modèles carbone ( de la à imaginer que nous vous en présenterons le test d’ici peu, il n’y a qu’un pas).

 

En détails :

Powerfins fibre blue  de dessus
Powerfins fibre blue de dessus

Ces palmes Powerfins sont réalisées en 100% fibre de verre teintée dans la masse. Elles sont disponibles en version soft, médium et hard.

La voilure présente un angle de 18 degrés et est associée à des chaussons Pathos (un des incontournables du marché).

Powerfins fibre en détails
Powerfins fibre en détails

Côté construction, cette voilure montre bien chacune de ses déclives sans avoir le côté découpé d’une voilure déclinée à la main. Sont elles moulées, ou faites sous vide ? Selon le Oleg Pudov, elles sont moulées haute pression et haute température.

Powerfins fibre 2

En déformation, on retrouve un déroulé régulier de type C à la différence d’un déroulé en J qui présente une zone plus raide juste devant le pied)

Côté dimensions ; la palme fait 92.5cm de long (chausson inclus) pour une largeur maxi de21.2cm. Le poids en 44/45 est de 812gr.

Powerfins fibre green
Powerfins fibre green

Elles sont disponibles à un prix de 180 €

Powerfins fibre green
Powerfins fibre green

Enfin, ces voilure sont guidées sur toute la longueur avec une hauteur maxi de guide sur les 10 derniers centimètres.

Powerfins fibre blue de dessous
Powerfins fibre blue de dessous

En piscine :

Nous avons eu la chance pour ce test d’avoir accès au modèle Soft ( bleu pour ce test) et médium ( verre pour ce test). Dès les premier mouvement les deux palmes nous montrent un caractère bien affirmé. Les médium donnent immédiatement des sensations de puissance surprenantes pour des voilures fibre et les Soft donnent accès à un rapport facilité/ performance très agréable en surface.

Powerfins fibre
Powerfins fibre

En apnée, dynamique même constat : on a le choix entre un palmage puissant avec les médium ou un palme plus en souplesse et plus ample avec les Soft tout en gardant pour les deux un déroulé très régulier.

On va alors réaliser les longueurs en gérant assez facilement sa consommation et sa vitesse.

Arrivé au virage, la précision du chausson et le guidage léger facilitent la manœuvre et la médium donne accès à un relance assez explosive.

Côté rendement, ; nous notons les 25m à 19 coups de palmes en moyenne pour la version médium et 19/20 coups de palmes en médium ( mais palmage plus ample)

En mer :

Comme en piscine, on retrouve un caractère clairement annoncé dès les premiers mettre. Les médium montrent un bon appui devant le pied et une bonne propulsion au prix d’un effort un peu plus important notamment dans le courant. Les soft se montrent particulièrement à leur aise en surface et montre déjà une accessibilité très sympa y compris sur les longues sorties ou dans le courant.

Powerfins fibre en action
Powerfins fibre en action

Première immersion, on quitte assez rapidement la surface avec un bonne appui pour le canard.

Arrivé sur le fond, les palmes se plaquent sans nécessiter d’efforts particuliers y compris dans le courant.

En action, on se déplace de manière très intuitive et sans ressentir de gène notamment avec les Soft dont la souplesse participe encore à la manœuvre dans les faibles profondeurs.

Au plus profond (27 mètres), les soft semblent être un peu juste niveau puissance et nécessitent d’être clairement habitué au palmes très souples. Les médiums de leur côté offrent un bon appui et si elles se montrent toutefois moins puissante que des versions carbone, elles fonctionnent malgré tout plutôt bien. Le palmage se fait parfaitement en ligne et avec un déroulé une fois encore très régulier.

Powerfins fibre en profondeur
Powerfins fibre en profondeur

Et la solidité ? Avec une période de test de 17 sorties, ces modèles ont montré une bonne résistance et aucun blanchiment. Bien entendu, on pourra noter des rayures en raison de contact avec la roche mais rien de dramatique.

Conclusion :

Oleg Pudov, en produisant ce modèle, aura choisi la fibre de verre pour ses qualités et non dans un but uniquement économique; Le résultat est là.

Bien construites, solides et performantes pour des modèles 100% verre, les Powerfins Fibre montrent de bonnes qualités et une accessibilité très intéressante qui les rendront utilisable par les débutants comme les utilisateurs les plus affûtés.. Positionnées à un prix de 180€, on est sur du haut de gamme verre.

les+ :

-polyvalence

-le rendement

-la facilité d’accès

-les niveaux de rigidité

les- :

-le prix pour de la fibre de verre

-l’absence de housse à ce niveau de prix.

 

L’avis des testeurs :

Bertrand : « Ces palmes Powerfins montrent des rigidités bien étagées et qui correspondrons assez bien aux attentes des pratiquants. Bien construites et polyvalentes, j’ai aussi apprécié la possibilité de choisir la couleur. »

Jordi : «  Polyvalentes, assez puissantes, les médiums m’ont surpris par un rendement parfois pas si éloigné de certaines carbone du marché. Pas de housse, c’est dommage. »

 

Cette palme est elle faite pour vous ?

Vous recherchez une palme en fibre de verre à la fois légère et facile d’accès. Vous aimez les palmages tout en souplesse et économiques ; vous vous dirigerez vers la version souple. Pour des appuis plus marqués avec la possibilité d’aller vers des profondeurs plus importantes vous irez vers la version médium.

Comparativement aux autres palmes testées dans cette gamme, ce modèle montre de bonnes dispositions et surtout un niveau de perf qui la classe rapidement dans le haut du tableau. On comprend que pour le fabricant le fait que la palme soit en verre ne l’a pas empoché de la concevoir comme une palme de premier plan et non une entrée de gamme.

Zone technique:

Longueur avec chausson: 92.5cm

longueur devant le pied: 63cm*

largeur max: 21.2cm guide inclus

Poids: 812gr/palme

angle: 18 degrés

prix: 180€

contact: POwerfins website