Palmes EsclapezDiving : la réponse est là !

0
246

Jean Baptiste Esclapez n’est pas un pêcheur sous-marin comme les autres, ajoutons à cela une nouvelle équipe survitaminée, vous l’aurez compris tous les ingrédients étaient là pour que celle nouvelle paire de palmes nous surprenne.

 

Esclapez Diving
Esclapez Diving en action

Un nouveau départ.

Ne vous inquiétez pas, je ne vous ferai pas l’affront suprême de vous faire une présentation de Jean-Baptiste Esclapez, tant son nom est connu de tous. En effet, si on ne compte plus son palmarès ni son implication dans le milieu de la pêche sous-marine, on n’est pas prêt d’oublier non plus toutes les années où il collabora avec Imersion ainsi que les équipements qui en découlèrent. Alors bien sur, lorsqu’il y a un peu moins d’un an fut annoncé le retour d’une marque labellisée Esclapez, l’émulation fut vite créée et il n’en fallut pas plus pour entendre à peu près tout et son contraire. Bref, tout cela est aujourd’hui réglé avec l’arrivée des premiers modèles, qui soit dit en passant, n’ont pas fini de faire parler d’eux !

Esclapez Diving
Esclapez Diving palme de face

Totalement repensée

Si certains s’attendaient à de vagues répliques des anciennes palmes Imersion Esclapez, une chose est certaine, ils risquent d’être un peu surpris. Ainsi, on voit d’amblée qu’une véritable étude a été menée afin de sortir un modèle à la ligne atypique et pour le moins racé.

Alors quoi de neuf sur cette nouvelle palme ? Tout, serai-je tenté de répondre. Le chausson a été conçu en bi matière afin de répondre au mieux aux soucis d’ergonomie mais aussi de rigidité nécessaire à un palmage efficace. Nous retrouvons donc une zone rigide positionnée sur le coup de pied mais aussi sous le pied et une zone plus souple sur le talon et le bout du pied. Afin de participer aussi à un bon guidage lors du palmage, les bras du chausson ont été prolongés de manière importante, leur hauteur diminuant à mesure que l’on s’avance vers la fin de la palme.

palme Esclapez Diving
palme Esclapez Diving

Afin d’optimiser au maximum la liaison entre le chausson et la voilure interchangeable, chaque bras est terminé par une microvis et l’on trouve aussi une vis de grosse taille positionnée sur le dessus, pas de doute, c’est du solide !

Côté voilure, il s’agit d’un modèle polymère de bonne qualité, le glassage contribuant encore à améliorer la finition. Plus précisément, cette voilure possède deux sculptures de chaque côté destinées à encore parfaire le guidage. Pareillement et afin d’assurer une bonne tenue dans le temps, deux renforts de bonne taille ont été positionnés sur le dessous au niveau de l’angle de la palme. Bref, vous l’aurez compris, côté construction : c’est du sérieux.

le chausson
Esclapez Diving, le chausson

Esclapez Diving
Esclapez Diving, les visses

En piscine : une vraie « medium »

Dès les premiers coups de palmes en surface, nous nous rendons rapidement compte qu’en terme de rigidité, l’Esclapez doit être classée parmi les vraies «  medium ». Un peu plus raide que certains modèles du marché, cette dernière nécessite un peu plus d’efforts lors du palmage. Première bonne surprise, l’angle, assez important contribue malgré tout à faciliter la pénétration de la palme sous la surface et contribue déjà à une bonne propulsion. En apnée dynamique, le palmage est puissant et l’on sent bien que notre vitesse d’évolution est assez importante. Les longueurs s’alignent rapidement et à bon rythme. La palme déroule bien en ligne, régulièrement et ne dérape pas un brin. Arrive le virage, s’appuyant sur une bonne ergonomie, cette palme fait totalement corps avec l’apnéiste et si son guidage peut se faire un peu sentir, la manœuvre se réalise sans plus d’efforts. Au moment de la relance, on retrouve une bonne rigidité permettant des redémarrages puissants.

Esclapez Diving
palmes Esclapez Diving en action

En mer : polyvalente !

Une fois encore, en surface nous retrouvons un modèle bien situé entre les modèles les plus rigides et les plus souples du marché. La mise en action se révèle toujours aussi facile grâce à un bon angle au niveau du chausson. Ce dernier, d’ailleurs, s’appuyant sur une bonne construction nous donne le sentiment d’optimiser au maximum chacun des efforts lors du palmage. Première descente, nous laissons dernière nous la surface sans plus de questions. Puissantes et performantes, les palmes nous permettent d’oublier facilement les premiers mètres et contribuent aussi à bien nous stabiliser lors de la coulée. Arrivée au fond, nous ne ressentons aucune gêne particulière y compris dans le courant, les jambes restent facilement plaquées au fond. A l’indienne, les déplacements sont assez aisés et le guidage ne perturbe pas véritablement la manœuvre. A la remontée, on sent une nouvelle fois que l’on peut facilement s’appuyer sur une bonne puissance et l’effort à réaliser est tout à fait raisonnable. Dans des conditions de forte houle, la palme fonctionne toujours et permet de se déplacer rapidement, au prix pour certains d’efforts plus importants qu’avec un modèle plus souple. Par ailleurs lors des tests de profondeur maxi, l’Esclapez va montrer une nouvelle fois un très bon potentiel grâce à sa bonne puissance mais aussi son guidage intéressant. Ainsi nous réaliserons des aller et retours vers 20/25 m sans nous poser plus de soucis. Bien entendu il ne s’agit pas d’un modèle carbone mais l’utilisation de cette palme est encore tout à fait possible.

Esclapez Diving en action
Esclapez Diving en action

Conclusion :

Pour son retour sur le marché, Esclapez nous gratifie d’un modèle de haute qualité, bien conçu et au look résolument atypique. Côté performance, cette palme n’a rien à envier à nombre de produits de ce marché. Puissante, performante, polyvalente en terme de profondeur d’utilisation, l’Esclapez est un modèle qui pourra ravir les plus pointus d’entre nous autant que les débutants. Bref, un modèle à ne pas négliger lors d’un prochain achat de palmes polymère.

Les+ : – une qualité de construction impressionnante

  • Un bon comportement en profondeur

  • Un haut niveau de performance

Les – : – un rigidité vraiment médium

Esclapez Diving
Esclapez Diving

L’avis des testeurs :

Bertrand :  »  perso, vu mon poids (98 kilos) , j’ai besoin de palmes qui poussent un minimum. Et je dois bien avouer que j’ai apprécier ces palmes qui, chose rare, se situe réellement entre les plus souples du marché et mes modèles vraiment raide. Résultat, je gagne en polyvalence d’évolution et mes performances s’en ressentent. Pour le reste, j’ai été vraiment impressionné par la qualité de fabrication quasiment unique sur ce marché ! »

Luis :  »  Plutôt habitué à des palmes souples, j’ai été un peu surpris en prenant ce modèle dans mes mains. A l’eau, j’ai par contre découvert un modèle puissant et vraiment polyvalent. Personnellement, j’ai aussi trouvé le look vraiment sympa et moderne. Mon coup de cœur ? Le chausson qui ne se déforme pas et renvoie bien l’effort ! »

 

 

Contact :

Esclapez Diving :

Adresse : Z.A. Courtaboeuf 2 – Parc Hightech 6 – 9 avenue du canada – 91966 LES ULIS CEDEX
Tel. : 01 69 29 03 66
Fax : 01 69 28 37 52

 

site web :http://www.esclapezdiving.com/

 

Evolution chez Esclapez !

Peu aprés les tests, la firme Française a modifiée la rigidité de leurs palmes ( plongée et apnée), resultat, nous avons recu et comparé ces nouvelles voilures. Si l’on retrouve une bonne propulsion, cette fois ci les efforts sont moindres. Encore plus facile à utiliser, ce modèle semble donc tout à fait paré pour affronter n’importe quel modèle mors de notre prochain comparatif.

 

Le nouveau tableau :

 

Esclapez Diving
le tableau Esclapez Diving

Pour les mesures de déformations, un poids de 2kg est placé tout d’abord sur le premier tiers et une mesure est effectuée, puis le support est avancé jusqu’au premier tiers et on va mesurer le 2eme tiers ( plomb au deuxième tiers), idem pour la mesure suivante où le support est au deuxième tiers et le plomb sur le bout de palme. On constate bien une plus grande souplesse sur la nouvelle version !