Esclapez Caranx 5mm: plein programme !

0
148

EsclapezDiving sort cette année un vêtement positionné en entrée de gamme. La Caranx, puisque c’est son nom, saura t-elle se mettre en valeur dans cette catégorie difficile ?

Esclapez Caranx
Esclapez Caranx, le logo

Une gamme en devenir !

Chez EsclapezDiving, on ne peut pas dire que les modèles soient ultra nombreux. La demande générale a, en fait, été calibrée et la marque française a fait en sorte que ses modèles collent plus ou moins avec celle-ci.

La Labrax Camo jersey va alors correspondre aux vêtements milieux de gamme, la Labrax lisse (dispo elle aussi en version camo) s’occupera de son côté de la catégorie haut de gamme.

Pour les amateurs de mer froide (ont-ils le choix?), on retrouve l’Arctik disponible en 7 et 9mm.

A l’opposé, pour les amateurs de mers chaudes (et il y en a), on va retrouver la Caranx Tropic disponible en camo et 1,5mm.

Il ne manquait plus qu’un modèle entrée de gamme, c’est chose faite avec la Caranx positionnée avec un prix avoisinant les 150€.

 

 

D’un peu plus près :

Côté disponibilité, ce modèle est disponible en 5 et 7mm et tout cela en 5 tailles. Cette combinaison se compose d’un pantalon taille basse et d’une veste.

Esclapez Caranx
Esclapez Caranx de face

La coupe a été un peu préformée notamment au niveau des bras et des jambes, le torse adopte de son côté une coupe plus classique.

Le néoprène utilisé est un jersey extérieur refendu intérieur. D’appellation « ultra-stretch » sur le catalogue du fabricant, on pourra le trouver assez souple pour ce niveau de prix mais rien à voir toutefois avec les modèles haut de gamme les plus souples du marché.

Côté construction et solidité, c’est propre. Les collages sont précis et sans bavures. Les extrémités (poignets et chevilles) sont surfilés et on apprécie un galonnage jersey sur le bas de la veste. Le tour de visage reste brut de son côté. Enfin la sous cutalle est réalisée en jersey doublé deux faces.

Esclapez Caranx
Esclapez Caranx, le plastron

S’il y a un chapitre qu’Esclapez Diving ne craint généralement pas c’est bien celui des protections. Pas de grands changements cette fois-ci non plus puisqu’on retrouve de très bonnes protections au niveau des genoux et un talon de chargement de taille moyenne mais bien rembourré et antidérapant. On notera que sur ce modèle Esclapez Diving n’a rien mis aux coudes.

Esclapez Caranx
Esclapez Caranx, la protection de genou

En action :

L’enfilage se passe sans problème avec une combinaison qui trouve facilement sa place sur le corps. A signaler toutefois selon les gabarits, le pantalon peut parfois donner l’impression de tailler un peu grand.

Esclapez Caranx
Esclapez Caranx en action

Une fois à l’eau, on ressent une souplesse moyenne mais aucunement pénalisante. Le vêtement ne présente pas de zone de tension et les quelques bulles d’air sont assez vite évacuées. En surface et à de faibles profondeurs, la chaleur est de bon niveau.

Première immersion vers 15 mètres, on ne constate pas d’écrasement majeur et la chaleur reste omniprésente. En action à cette profondeur, la relative souplesse de la Caranx participe à faciliter les actions de pêche notamment en chasse à trou où l’on ne va pas ressentir de tensions sur les articulations.

Esclapez Caranx
Esclapez Caranx en action

Au delà de 25 mètres, l’écrasement est présent mais dans une proportion véritablement correcte pour ce niveau de prix et la chaleur est encore bonne.

Côté protections, le plastron joue parfaitement son rôle, facilite le chargement par son côté antidérapant et surtout protège bien. Au niveau des genoux, rien à dire non plus c’est du béton et les contacts que nous avons pu avoir avec les rochers n’auront pas réussi à les marquer.

Esclapez Caranx
Esclapez Caranx en action

Conclusion : objectif atteint !

Si l’objectif d’Esclapez Diving était de sortir un vêtement peu onéreux et bien placé dans sa catégorie au niveau performances, pas de doute le but est atteint. Polyvalente, bien construite, chaude et assez renforcée, la Caranx sera un vêtement parfait pour une découverte de la pêche sous-marine, une pratique occasionnelle comme pour des pêcheurs d’un assez bon niveau. Certes on pourra regretter une souplesse plus importante ou encore une ergonomie encore plus développée mais à ce niveau de prix …

Les + :

– le look

– la qualité des renforts

– le rapport souplesse/prix

les – :

– une coupe perfectible

– pas de renforts aux coudes

 

L’avis des testeurs :

Bertrand : «  Certes ce n’est pas la plus souple ni la plus ergonomique mais à mon avis elle est tout à fait dans son programme : l’entrée de gamme. Je la vois parfaitement sur un débutant ou un occasionnel ! »

José : « J’ai aimé le look moderne et l’impression de solidité. J’aurais aimé qu’elle soit plus souple mais à ce niveau de prix …

 

Le tableau:

Esclapez Caranx
Esclapez Caranx le tableau