Epsealon Deepsub: arrivée en force !

0
540

Epsealon décide de prendre un coup d’avance en sortant un masque à volume médium, verre teinté en option et à l’allure moderne. Il s’agit bien du Deepsub, voici son test !

 

epsealon deepsub
epsealon deepsub

Une gamme en croissance illimitée :

Après avoir commencé sous Esclapez Diving avec 3 modèles de masques, la firme parisienne continue année après année à développer son offre. « Comme toujours, nous restons extrêmement à l’écoute de nos consommateurs, testeurs et internautes, c’est important de garder bien le contact avec les vrais besoins du marché et surtout des pratiquants » Nous déclare Mathieu Quilliou un des responsables de Epsealon. Ainsi, il y a un peu plus d’un an le Minisub fait son entrée sur le marché afin de répondre à une demande importante sur le secteur des masques à volumes ultra réduits. Comme toujours ce modèle sera décliné en deux versions : verre simple ou verres teintés miroirs.

Cette année, l’idée était de répondre à une demande de masque ultra polyvalent à volume moyen tout en gardant certaines qualités déjà avancées avec le Minisub. Le Deepsub pouvait donc arriver pour tenter de répondre à cette demande !

 

epsealon deepsub
epsealon deepsub

En détail :

Dès le premier contact, l’Epsealon Deepsub est un masque qui ne laisse personne indifférent. Aspect moderne et design précis, pas de doute on est face à un modèle qui promet.

Ce Deepsub possède deux verres larges et hauts afin d’optimiser un champ de vision étendu. Pour autant, les designers ont clairement voulu limiter l’influence de ce champ de vision sur le volume général du produit.

 

epsealon deepsub
epsealon deepsub

Pour ce faire ils ont limité la profondeur de la jupe avec pour objectif d’une part d’encore augmenter le champ de vision mais surtout, et c’est logique, de diminuer le volume interne. La jupe est réalisée en silicone relativement soupe et hypoallergénique, un plus pour le confort.

 

epsealon deepsub
epsealon deepsub

Autre bonne surprise ; le cerclage. En effet, bien que présent, le cerclage est souple mais aussi fondu dans la masse et finement dessiné. Les boucles de réglages sont directement fixées dessus et se basculent dans tous les sens. La sangle est relativement souple et micro dentée pour un réglage précis.

 

epsealon deepsub
epsealon deepsub

Le passage de nez est facilement accessible grâce une fois encore au cerclage très réduit ainsi que l’inclinaison des verres.

Epsealon deepsub action
Epsealon deepsub action

En action :

La mise en place du Deepsub sur le visage nous offre un agréable sensation d’ergonomie et confort hors de l’eau. Côté gabarit de visage, ce modèle se montre peu contraignant est correspond à l’ensemble des visages de nos testeurs allant du visage étroit à large. Le réglage est précis autant que facile même avec des gants.

Pour ce test, nous avions choisi la version Red flash (verres teintés rouge orange), les concepteurs ont eu sur ce modèle une très bonne idée : l’intérieur des verres est bleu clair résultat, une fois à l’eau, le masque se montre relativement neutre à l’oeil et surtout peu perturbant.

Côté champ de vision, rien à dire c’est large et l’on peut balayer d’un coup d’œil une distance vraiment importante. Pas de doute l’Epsealon Deepsub se montre redoutable dans les faibles profondeurs.

A la descente, nous ne constatons aucune entrée d’eau et la compensation se fait parfaitement. La manœuvre Vasalva est elle aussi facilitée par le bon passage de nez.

Au fond, une fois encore on profite d’une bonne ergonomie et d’un confort impeccable. Le champ de vision très développé en fait un allier redoutable à l’agachon autant qu’en chasse à l’indienne.

 

Epsealon deepsub action
Epsealon deepsub action

Ses limites en terme de profondeur? Difficile à dire dans la mesure où chaque pratiquant est très différent à ce niveau, pour autant, nous avons trouvé ce modèle parfaitement adapté à des profondeurs de 0 à 20 mètres. Au delà, le Minisub pour les aficionados d’Epsealon rend son utilisation moins intéressante.

 

Conclusion :

Avec le Deepsub, Epsealon propose à son public un modèle robuste à la polyvalence et au confort redoutable. Côté look rien à dire, le Deepsub se montre à la fois sobre et résolument moderne.

Bref avec de telles qualités, nul doute que ce modèle représentera un concurrent redouté par la concurrence dans le secteur des masques à large champ de vision.

Côté public, il pourra correspondre aux plus pointus comme aux débutants même dans son coloris red flash en raison du peu de perturbation qu’il occasionne au niveau couleurs.

Les + :

– le look

– la construction

– le rapport champ de vision large/volume

– le confort

 

les – :

– arrière de sangle un peu haut

 

l’avis des testeurs :

Bertrand : «  L’Epsealon Deepsub représente pour moi parfaitement la catégorie des masques polyvalents. Champ de vision large dans tous les sens, confort, volume maîtrisé, il est pour moi un masque facile à vivre et peu limité »

Thomas : «  J’ai apprécié ce modèle pour son ergonomie et son bon champ de vision. Un plus : la couleur des verres influent peu sur la couleur que l’on perçoit une fois à l’eau. »

Jordi : «  J’ai été agréablement surpris par ce masque notamment dans les utilisations profondes (28 mètres) où la compensation se fait encore aisément et où l’on garde un confort important. »