Sporasub SP1 : la réponse !

0
592

Après l’arrivée de la Omer Mik1 sur le marché, certains s’attendaient à une version encore améliorée qui sortirait sous la marque Sporasub. C’est chose faite avec la Sporasub SP1 mais qu’apporte t’elle ?

sporasub sp1
sporasub sp1 en action

Technique : une évolution !

La SP1 est avant tout un ordinateur spécialement conçu pour l’apnée et la pêche sous-marine. En effet ici pas de logiciel effectuant automatiquement le calcul des paliers … Ceci étant dit, on remarque une forte ressemblance avec la Omer Mik1 sa cousine. Toutefois, on remarquera dès les premières secondes un réel effort sur le look. Parée de noir et vert, on distingue la silhouette d’un pêcheur sous marin en action sur le bracelet. Idem en regardant la montre en fonction sous-marine, où l’on voit cette fois ce même pêcheur directement sur l’écran. C’est un détail certes mais on remarque l’effort.

sporasub sp1
sporasub sp1, détails bracelet

Le bracelet est assez long pour ne pas forcément nécessiter de rallonge et possède un système destiné à bien le bloquer.

Enfin, cette montre est équipée d’un rétro éclairage performant. Il est d’ailleurs possible de régler cette fonction pour qu’elle se déclenche en appuyant sur le moindre bouton.

Hors de l’eau, cette montre offre une double tranche horaire, une alarme, un registre d’immersion limité aux 100 dernières, un chronomètre, un compte à rebours et bien entendu un ordinateur d’apnée.

sporasub sp1
sporasub sp1 après la Omer mik 1

On peut immédiatement configurer cette SP1 puisqu’il est possible de choisir les infos qui seront affichées hors de l’eau (date, température,…) Idem pour la fonction subaquatique où l’on peut et l’on doit indiquer l’unité de mesure (pieds ou mètres) mais aussi si la plongée va s’effectuer en mer ou en lac et si la température sera indiquée en degrés Celsius ou Fahrenheit.

 

La mer !

Quoi de mieux pour découvrir les fonctions d’un ordinateur d’apnée que d’aller à l’eau ?

sporasub sp1
sporasub sp1 en action

La Sporasub SP1 passe automatiquement en mode apnée dès son arrivée à l’eau (attention donc à la stocker en environnement sec à votre sortie sous peine d’user la batterie de manière rapide). Dès que l’on passe les 1m 50 l’ordinateur commence ses mesures et affiche en grand la profondeur à laquelle nous nous trouvons. Sur le dessus nous voyons la température et sur le dessous le temps d’immersion ou la profondeur maxi atteinte. Toutes ces données sont immédiatement stockées dans la base de registre et consultables par la suite (il s’agit des profondeurs de plus d’1m50 et des plus de 10sc). Bon à savoir, on pourra effacer les immersions retenues, une à une ou tout à la fois.

Après la remontée, la montre passe immédiatement en mesure surface et va vous indiquer le temps de récupération en cours depuis votre dernière immersion (pratique pour la récupération et les entraînements). A cela on ajoutera la possibilité de voir en surface la profondeur atteinte et la durée de la précédente immersion.

En action les boutons sont accessibles et de bonnes tailles, ce qui va faciliter leur utilisation notamment avec les gants.

sporasub sp1
sporasub sp1 en action

Conclusion : une version améliorée

Pour tout vous dire, cette Sporasub SP1 arrive à faire oublier sa cousine la Omer Mik1 dès la première immersion. Avec des fonctionnalités plus abouties et un look plus peaufiné, elle a tous les ingrédients pour séduire les amateurs d’ordinateurs d’apnée. On regrettera son déclenchement à 1m50 qui la rendra plus difficile à utiliser en piscine. Bref, une version intéressante à prix bien placé !

Prix indicatif: 240€

Le+:

-le look

-la simplicité

-une version plus tecnique que la Mik1

-Rapport qualité/prix

le -:

-pas de protection d’écran

-pas de link  ordinateur