Beuchat Rocksea Competition : tout est dans le camo

0
757

Beuchat propose depuis bien longtemps tous types de combinaisons néoprènes. Son camo restait jusqu’aujourd’hui assez classique au regard de certains camos italiens. C’est désormais histoire ancienne avec l’arrivée du Trigo Camo sur la Rocksea competition !

Reuchat Rocksea Competition
Reuchat Rocksea Competition

Trigo camo, une révolution ?

Beuchat base beaucoup de sa communication 2015 sur l’arrivée de ce tout nouveau concept de camouflage. Alors le trigo Camo, c’est quoi ? En réalité, le trigo Camo est à voir comme une reconstitution « 3d » d’un fond sous marin réel et c’est c’est peut être là la nouveauté. Ici pas de peinture ou dessin d’un fond imaginaire puisque la firme marseillaise a en réalité placé une rampe d’appareils photos au dessus d’un fond pour un balayage complet de la zone. Par la suite, les images ont été assemblée à l’aide d’un logiciel afin de créer un fond le plus réaliste et proche possible.

Reuchat Rocksea Competition
Reuchat Rocksea Competition, le trigocamo

En résumé, l’imprimé sur la combinaison reprend donc un fond existant et réaliste. Les poissons en seront ils amateurs, je les laisse répondre par eux même.

En détails :

La Beuchat Rocksea Competition a été construite en Elaskin X8.6 ( objectif rapport souplesse/durée dans le temps). Bien que la combinaison comprenne un nombre assez important d’empiècements, les coutures et formes de ces dernières semblent avoir été étudiée afin d’éviter tout risque de contrainte sur la souplesse.

beuchat rocksea compet2
beuchat rocksea competition, le pantalon

Côté coupe justement, on remarquera un vêtement bien préformé notamment au niveau du torse, des jambes autant que des bras.

beuchat rocksea competition
beuchat rocksea competition

On remarquera que la position des bras a été pensée bras à 90° par rapport au torse afin là aussi de minimiser les contraintes.

Sur le pantalon, on ne pourra rater deux nouveautés Beuchat 2015 :

le précut systême de la partie haute du pantalon ( partie de combinaison préparée à pouvoir être découpée sans risque de vieillissement prématuré par la suite)

beuchat rocksea compet
beuchat Braca concept

Le braca concept, il s’agit en réalité d’une triple chicane faite par pliage de tissus destiné permettre d’uriner sans avoir à enlever le pantalon ni avoir d’infiltration par la suite.

Toujours sur ce pantalon en 5mm, on remarquera que la zone haute est faite en 3mm pour éviter les sensations de rigidité sur la zone.

Reuchat Rocksea Competition
Reuchat Rocksea Competition, la protection de coude

Enfin, on remarquera que le tour du visage a été fait avec une seule pièce de néoprène.

beuchat rocksea compet2
Reuchat Rocksea Competition, la protection de genou

Côté finition, rien à dire . Les extrémités sont toutes galonnées et les coutures régulières.

Les renforts restent la valeur sure des modèles haut de gamme de la marque avec encore cette fois des renforts supratex aux coudes ainsi qu’au genoux. Le renfort d’armement est lui aussi en supratex bien épais.

Reuchat Rocksea Competition
Reuchat Rocksea Competition, le plastron

Enfin cette combinaison est dispo en 5 et 7mm.

Reuchat Rocksea Competition
Reuchat Rocksea Competition, finition

En action :

L’enfilage de cette Beuchat Rocksea Competition se fait facilement. Les amateurs de pantalons bas se serviront rapidement du précut system afin d’optimiser encore la souplesse au niveau du torse et facilité encore l’enfilage de la veste.

beuchat Rocksea Competition
beuchat Rocksea Competition

Une fois à l’eau, la combinaison semble bien étanche et libère rapidement les dernières bulles résiduelles. Le patronage des bras contribue à de bonne sensations lors des déplacements où la mobilité s’en trouve facilité. Même constat lors de la ventilation où la souplesse aide encore la manœuvre.

A la descente rien de particulier à signaler, les variations de températures sont bien contenues. La souplesse est bonne et contribue à des déplacements sans efforts. Au fond, les protections se montrent rassurantes et fonctionnelles sans donner de sensations de rigidité.

Le braca concept, s’il ne remplace pas la souplesse d’utilisation d’une pissette, propose une alternative assez pratique en sortant de l’eau voir dans l’eau mais dans une moindre limite ( l’écartement des différentes couches n’étant pas forcément simple dans l’eau avec les gants…)

Au plus profond ( 29m), la combinaison montre un écrasement présent mais maîtrisé. La chalmeur reste bonne.

beuchat Rocksea Competition
beuchat Rocksea Competition

Côté camouflage, la silhouette est bien cassée et pour peu que le fond y contribue la disparition est de celle ci sur le fond est assez surprenante. L’effet sur les poissons ? Difficile à dire aucun ne s’en est plaint.

Conclusion :

Il manquait chez Beuchat une combinaison dotée d’un camouflage moderne et fonctionnel. C’est chose faite et bien faite. Bien entendu, on imagine déjà d’autre versions en fonction des fonds rencontré mais l’avenir nous dira. Pour le reste, la Beuchat Rocksea Competition se montre tout à fait fiable, bien construite et chaude autant d’atout qui la destineront autant au plus pointus que les nouveau arrivant.

Les+ :

-le nouveau camouflage

-les renforts

-la construction

-le rapport souplesse/écrasement

-le braca concept qui sans remplacer la pissette propose toutefois une alternative

Les- :

-un seul coloris pour le moment

-la pose d’une pissette pas forcément facilité par le braca concept.

L’avis des testeurs

Bertrand : « Le camouflage photographique fonctionne bien notamment sur fond rocheux. La combinaison reprend pour le reste les qualités propres à la marque ; renfort, ergonomie et look pro. Un bon produit ! »

Luis : « Écrasement bien contenu, souplesse importante et coupe ergonomique, cette combinaison participe bien aux actions de chasse sans jamais contraindre. Le trigo camo fonctionne plutôt bien avec une silhouette qui disparaît pratiquement selon les fonds »