AIDA World pool Belgrade 2015, la finale par Pierre Crubillé

0
152

Dans un contexte particulier, il aura réussi à tirer une nouvelle fois son épingle du jeu et améliorer son record personnel. Pierre Crubillé semble résolument parti pour donner à ses mondiaux un goût d’exceptionnel. Histoire d’une conquête du plus haut niveau  !

Pierre Crubille solide une nouvelle fois !
Pierre Crubille solide une nouvelle fois !

1 – Polémique sur la température et les conditions, début de finales, un peu chaud, comment as tu vécu l’avant compét ?

Pierre Crubillé : j’ai suivi la polémique en pur spectateur. J’ai décidé de ne pas me prendre la tête avec ça, pour le DYN et le DNF ça ne gène qu’en se mettant à l’eau 1’30 » avant le Top officiel.

 

2 – Nous voici ce matin, l’épreuve approche, que fait Pierre Crubillé ?

Pas de petit déjeuner, j’arrive à la piscine 2h avant le top officiel, je fais ma préparation exactement comme d’habitude mais bien au chaud à l’intérieur de la piscine indoor… Je reste au chaud le plus longtemps possible avant la perf, me glisse dans l’eau au dernier moment et j’envoie…

Pierre Crubillé
Pierre Crubillé

3 – Ca y est c’est ton heure et tu claques une nouvelle fois ton record, tu nous racontes ?

La perf se passe bien même si je fais une ou deux petites erreurs techniques, je rentre en lutte assez tard après le virage des cent mètres. Je continue en mode automatique jusqu’à 150m, j’envoie le virage et je déroule mes brasses en me focalisant sur mes sensations.  J’hésite un quart de seconde à pousser à 175m mais je sors sagement à 171m en réalisant un protocole de sortie impeccable… Super content de cette perf, je rajoute 10m à mon PB des qualifs et je prends la 10ème place mondiale…

 

4 – Bon, le dnf c’est fait, prochain objectif ?

Mes objectifs sont déjà plus qu’atteints pour cette saison… Donc je pars demain sans la moindre pression mais avec l’envie de réaliser un beau run avec un carton blanc pour finir la saison… Si je me fais plaisir en nageant, la perf suivra…

pierre crubillé
pierre crubillé

5 – Allez maintenant qu’on est entre nous, tu nous donnes ton secret pour être aussi solide dans ce championnat notamment malgré le froid dont tu n’es pas fan je crois ?

J’ai progressé aussi bien techniquement et physiquement que mentalement. Le mentale est un point clé s’il ne faut pas négliger en compétition. Il ne faut pas pouvoir être affecté par des petits grains de sables comme la température de l’eau, l’indice UV ou la coiffure du juge…

6 – Le mot de la fin ?

Ploufff ! Hahaha !  Merci à tous les gens qui me suivent et me soutiennent en Nouvelle-Calédonie, mes sponsors, mes partenaires d’entraînement et à ma chérie Lucie qui est également mon associée, mon attaché de presse et ma première supportrice…