Affaire Nery, les mesures de Kimmo Lahtinen président de l’AIDA

0
127

Hier matin, alors que Guillaume Nery  tente de battre le record du monde, un véritable séisme apnéique et médiatique s’abat sur Limassol. La raison : avec une marque posée à 139m au lieu des 129 mètres demandés, l’apnéiste français passe de peu à côté de la tragédie. Le monde de l’apnée est choqué et c’est une véritable tempête médiatique qui va suivre ce raté.

Guillaume Nery par Olivier Anrigo
Guillaume Nery par Olivier Anrigo

Bien entendu, alors que beaucoup doutent des suite à donner à ce championnat du monde, les hautes instances de l’AIDA réagissent en la personne de son président Kimmo Lahtinen.

Kimmo lahtinen et jerome vigoureux peletier ( ancien président d'AIDA France)
Kimmo Lahtinen à droite et Jérôme Vigoureux Peletier ( ancien président d’AIDA France)

« Après avoir été mis au courant des évènements, j’ai immédiatement demandé un rapport détaillé des juges et représentants ( Ute Gessman et Robert King) mais aussi à Guillaume Nery lui même » déclare le président d’AIDA international.

« Mes conclusions pour le moment et bien que j’attende encore des rapports d’évènements sont les suivantes :

1 – Nous assurons que les championnats du monde AIDA seront maintenus. Ce type d’incident ne pourra se produire dans le championnat du monde. J’ai contacté les instances organisatrices de ces championnats et en l’occurrence le président du jury Jean Pol François et ai convenu avec lui qu’il prenne soin de ces taches importantes. Aussi, ces différentes actions incluent bien entendu une nouvelle mesure de la corde ainsi qu’un marquage avec les officiels AIDA ( en respect des règles AIDA).

les juges AIDA
les juges AIDA

2 – Nous allons mener enquête sur ce qui s’est réellement passé durant cette pré-compétition et dès que j’aurai reçu tous les rapports officiels ( organisateurs, juges et de l’athlète Guillaume NERY). Il pourra y avoir des actions plus en profondeurs menée en s’appuyant sur les solutions mises en place dans le futur championnat afin d’assurer la sécurité .

3 – Bien entendu, nous trouverons une solution afin de prévenir ce genre  d’erreurs dans les compétitions AIDA pour le futur. Quelques pistes d’idées : Nous avons besoin d’un code clair sur le marquage des cordes lors des compétitions ou records. Ce qui rendra possible aux athlètes comme aux juges de comprendre ces marques. Nous devons aussi réfléchir et discuter sur le fait de savoir si nous devrions ou pas utiliser du scotch pour ces marques lors des compétitions.  »

Kimmo Lahtinen
Kimmo Lahtinen

Bref, nul doute que ce terrible évènement n’a pas fini de faire des remous dans la sphère AIDA et amènera à n’en pas douter à une sécurisation toujours meilleure des athlètes. Concernant Guillaume Nery, l’affaire est terminée puisqu’il ne participera pas à ces championnats du monde et songe mettre un terme à ses descentes profondes. Du côté des autres athlètes engagés la pression est à son comble !

FLASH INFO:

16h00: Nouvelle déclaration du président d’AIDA international, ce dernier après réunion de l’assemblée AIDA, les juges suivant ont été confirmés pour les championnats du monde:

King, Robert – 18 votes
Gessmann, Ute – 17 votes
Francois, Jean Pol – 16 votes
Prochazkova, Pavlina – 16 votes
Bojovic, Petar – 13 votes
Rylov, Denys – 12 votes

Votes for the other candidates (reserve):
Wiberg, Rolf – 11 votes
Graves, Grant – 10 votes
Russu, Alexander – 10 votes
Contreras, Gabriela – 9 votes
Hawranek, Tom – 4 votes
Zinchuk, Natalia – 3 votes
Zinchuk, Arkadiy – 3 votes
Sabeh, Wessam – 2 votes

Kimmo Lahtinen comprend bien entendu l’étendue des faits mais prend aussi en compte l’erreur humaine.  Après discussion avec les juges présents sur place, il a décidé de maintenir l’équipe en place pour les championnats du monde. Bien entendu, il confirme qu’une enquête aura lieu et en attend les conclusions.  Enfin, il s’oppose fermement aux personnes qui demandaient que les juges présents soient immédiatement suspendus  » faute de quoi AIDA serait détruite ».  »  » AIDA n’est pas gouvernée par des menaces, ultimatums et les fortes opinions. Nous croyons fermement dans les décisions démocratiques même si elles ne sont pas toujours parfaites et ne servent pas tout un chacun comme nous pourrions le préférer » A t il enfin déclaré.