Demka ALS Ultima 110: What else ?

0
323

Encore peu connue en France, la firme grecque propose pourtant des arbalètes de tous types dont certaines comme l’ALS Ultima 110 de très haut niveau. Rencontre avec cet objet assez exceptionnel !

Demka ALS Ultima
Demka ALS Ultima, le logo

Demka, c’est quoi ça ?

Si en France, cette marque est assez peu connue faute d’importateur. Il faut bien comprendre qu’en dehors de l’hexagone, elle a fait parler d’elle depuis de nombreuses années. En Italie bien entendu mais aussi en Espagne où elle est importée par l’équipementier/revendeur Spetton. Mais que produit Demka ? Fort d’un département de recherche à la pointe de la technologie, cette société grecque s’est spécialisée dans la réalisation d’arbalètes, sandows, moulinets, flèches mais aussi obus. Chaque modèle a subi une batterie de tests tout simplement hallucinants et preuve du sérieux de la mise au point mais aussi de la philosophie même du fabricant !

 

DEMKA Als Ultima c110: présentation technique from psmcafeproduction on Vimeo.

 

Une gamme surprenante

On retrouve en réalité cinq gammes d’arbalètes développées par Demka. La première, la NG Vector représente un des fers de lance depuis 25 ans de la marque. Tête assez étonnante (pas sans rappeler celle du sniper), ardillon inversé, gâchette réglable et taille disponible en trois longueurs (70 , 85, 105) c’est un peu l’arbalète polyvalente de la marque. On retrouve par ailleurs la Velos, arbalète alu disponible en 4 tailles (60, 75, 90, 100) réalisée en aluminium et ayant la particularité d’avoir une tête à pontet basculant. Et enfin les séries Ami et Ami 2 bénéficiant de pas mal d’innovations des précédentes mais clairement orientées entrée/milieu de gamme. Enfin on retrouve l’unique modèle carbone de cette gamme : l’ALS Ultima.

 

Un festival d’innovation !

Décrire l’ALS Ultima c’est un peu comme vous inviter à une liste de tout ce qu’un pêcheur sous-marin pourrait un jour avoir envie sur une arbalète. Il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup !

Mais allons !

Tout d’abord, niveau crosse, on trouve pour la première fois un talon de chargement réalisé en caoutchouc mais surtout de petite taille (un régal pour la précision). La poignée est réalisée avec un grip souple et antidérapant. La queue de détente dispose de trois réglages de sensibilité. Enfin l’accroche fil inox a été positionnée du côté gauche de la crosse.

Côté tube, il s’agit d’un tube réalisé en taffetas carbone et en forme d’os de sèche. Il est équipé d’un guide flèche intégral parfaitement réalisé.

La tête est un modèle assez minimaliste capable d’accueillir deux sandows monobrins. Et voici encore une innovation, les sandows monobrins ne sont pas des modèles classiques. En effet chacun a été équipé d’un système de bague positionné exactement à la moitié de sa longueur. Cette bague jointée, va alors prendre place dans la tête de l’arbalète destinée aux sandows. Ainsi même après un chargement rock n’roll, on a toujours l’assurance que le sandows est positionné bien au milieu. Pareillement Demka a équipé ce modèle de ces obus profilés destinés à diminuer le frottement avec l’eau lors du tir, objectif glisse maximale. Toujours au niveau de la tête, le fil nylon vient se positionner dans un emplacement parfaitement situé. Pareillement afin de pouvoir utiliser une double longueur de fil, un petit ergo inox a été ajouté en fin de tête. Un anneau guide fil a aussi été positionné sous cette dernière afin de guider le fil du moulinet ou simplement accrocher le fil si vous chassez sans moulinet.

 

Demka ALS Ultima
Demka ALS Ultima, le moulinet

Pour finir, L’ALS Ultima est équipée d’un moulinet à manivelle rétractable et d’un système de blocage latéral particulièrement efficace mais aussi d’un clapet se plaquant sur la bobine pour le rembobinage. Il est capable d’être gavé de 50 mètres de fil 2mm.

 

Demka ALS Ultima
Demka ALS Ultima 110

Côté accessoire, les sandows sont des modèles de 17,5mm de diamètre et la flèche est un modèle à triple ergots en 7mm de 150 cm et à pointe quadri face. Les obus enfin sont des modèles courts et articulés.

Demka ALS Ultima
Demka ALS Ultima, les obus en détails

En piscine :

Aller dans l’élément chloré avec une arbalète carbone double sandows de 110 cm avec moulinet n’est certes pas ce qu’il y a de plus commun. C’est par contre ce qu’il y a de plus sympa pour faire une première rencontre avec votre arbalète ou la redécouvrir. Bref, dès la mise à l’eau, ce modèle montre une flottabilité positive mais pas extrême. Les sandows se chargent sans trop d’efforts et surtout sans réelle souffrance. Une fois au fond, la mire se fait sans problème, le talon ne perturbant à aucun moment l’axe oeil/tête du fusil. La gâchette réglée au plus sensible nous laisse décocher un tir en étant à la limite surpris du moment de départ. Les sandows positionnés aux ergots les moins puissants, le tir est déjà très puissant, linéaire même si l’on sent nettement la nervosité du carbone et donc un léger recul. Au plus puissant, on constate le même schéma, le tir est facilement décoché, précis mais le recul dans le poignet se fait sentir. On est bien loin d’un 110 bois. Côté puissance pure, on arrivera en tir tendu à atteindre un rebond de fin de double longueur. L’arbalète fixée, les tirs se montrent réguliers en zone et bien centrés.

Demka ALS Ultima
Demka ALS Ultima en action

En mer : agachon et coulée !

Arrivé en mer, l’ALS Ultima retrouve son élément. Toujours aussi agréable en main et parfaitement équilibré, il permet des déplacements en surface faciles et surtout peu fatigants. Côté maniabilité, s’il est assez simple de le mouvoir, il faut se rappeler que c’est un 110cm et pas un 90, il n’y a pas de miracle. Première coulée, il se plaque facilement contre le corps. Une proie en vue, pas de soucis, un petit effort et voilà l’arbalète en position de tir. Une légère pression sur la queue de détente et voilà notre mètre cinquante de flèche qui fuse en mode supersonic. Le tir est net, tendu, le léger recul présent aussi. A l’indienne, s’il est encore utilisable, il montre certaines limites de maniabilité en raison de sa taille. A l’agachon, par 15 mètres on se positionne au fond sans problème, la mir se réalise parfaitement par contre même si la forme du fut tempère un peu ce comportement, on sent une sensibilité à la houle ou au courant latéral ( 110 oblige). Le tir est puissant et on arrive sans peine à sentir la double longueur. Au plus puissant, la portée est tout simplement surprenante, la flèche part avec une puissance incroyable presque trop ! Par 30 mètres, même constat, la puissance est bien là même si on a pas le côté absorbant du bois. Le moulinet fonctionne parfaitement en action et permet un rembobinage sure et peu fatigant.

Demka ALS Ultima
Demka ALS Ultima 110 en action

Conclusion: High tech !

L’Als Ultima, c’est l’arbalète carbone toutes options ! Parfaitement conçue, bourré de petites innovations, fiable et performant, il se positionne d’amblée parmi les leaders de sa catégorie. Équilibrée, elle permettra de longues sortie et des tirs extrêmement précis (un passage en sandows un peu plus souple peut aussi être envisagé). Un modèle de premier ordre.

Les +:

-performance

-puissance

-qualité de fabrication

-équilibre

Les-:

-léger recul lors du tir

-le prix

 

L’avis des testeurs:

Bertrand: «  L’ultima, c’est THE arbalète hightech ! Bourrée de petits détails, performante, elle propose une réponse à beaucoup de choses que l’on aurait pu demander à un fabricant. Puissante ? Ca c’est certains ! Je pense même qu’une utilisation avec des sandows plus souples pourrait être envisagée afin de diminuer le retour de puissance dans le poignet. »

Luis «  Ce modèle de chez Demka est un véritable florilège de technologie. Comme on avait pu le voir sur la vidéo de leur labo, tout a été fait pour optimiser le tir. Est ce que pour autant le poisson va se jeter sur la flèche ? Non ! Par contre, est-ce que les tirs sont améliorés ? Là oui ! Puissante, dotée de tirs tendus vraiment lointain, c’est une véritable arme ! Par contre sa grande puissance nécessitera un peu d’adaptation mais après quel régal ! »